Filinfo

Botola

Raja: Aouzal demande aux joueurs de renoncer à 40% de leur dû

© Copyright : DR
Kiosque360. Pour payer les joueurs en fin de contrat, Mohamed Aouzal leur a proposé d’abandonner 40% du montant de leurs dettes en contrepartie du déblocage de leur situation. En cas de refus, ils pourront saisir la FRMF.
A
A

Le président du Comité directeur provisoire du Raja, Mohamed Aouzal, a fixé une liste des joueurs qui auront droit au paiement des sommes d’argent que le club leur doit. Une liste de joueurs «créanciers» sera établie en fonction de la somme à payer et la durée du contrat avec le club, indique Al Akhbar du 25 mai.

Selon le quotidien arabophone, Mohamed Aouzal aurait promis de régler prioritairement la situation des joueurs qui sont toujours en contrat avec le club. Ces derniers recevront l’intégralité de leur dû, notamment les salaires et primes de signature.

Une démarche qui montre l’ambition du comité directeur provisoire d’utiliser l’argent frais reçu par le club pour régler définitivement la crise avec les joueurs non payés.

Or, la situation des joueurs en fin de contrat est plus délicate et ils devront patienter, puisque Mohamed Aouzal a préféré donner la priorité aux joueurs qui porteront les couleurs du club la saison prochaine.

Pour les convaincre de ne pas saisir la commission des litiges de la fédération, Aouzal a proposé aux joueurs sur le départ d’abandonner 40 % de leurs dettes pour figurer sur la liste des joueurs qui seront payés en premier.

Une offre qui a suscité les débats entre les joueurs qui doivent accepter ou rejeter l’offre d’ici le début de la semaine prochaine. En cas de rejet de la proposition d’Aouzal, les joueurs concernés pourront saisir la FRMF avec le risque de voir la résolution de ce litige prendre plusieurs mois.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Raja
Botola Raja

Pourquoi Benhalib est-il suspendu par son club?

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Ziyat a été imposé président du Raja par Aouzal

Botola crise du raja
Botola crise du raja

La présidence du Raja n'attire pas grand monde


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca ?

HUSA-Raja, le choc du week-end

Neymar remonté contre la presse

La presse camerounaise sereine

Un week-end avec plusieurs finales

Naciri-Girard, place au duel juridique

Le Maroc n'a jamais battu le Cameroun

Dembélé, un mauvais locataire

Les coachs continuent à défiler au WAC