Filinfo

Botola

Raja: Hasbane porte plainte contre "ceux qui financent les sit-in de supporters"

© Copyright : DR
Kiosque360. Excédé par la nouvelle manifestation organisée dimanche 8 octobre devant le siège du Raja, pour réclamer son départ, le patron du club a décidé de s’en remettre aux services de police auprès desquels il a porté plainte contre ceux qui financent ces sit-in.
A
A

Pour Saïd Hasbane, c’était le sit-in de trop. Ce dimanche 8 octobre, des dizaines de supporters du Raja ont à nouveau manifesté devant les locaux du club au quartier l’Oasis à Casablanca, réclamant le départ du président du club, rapporte le quotidien Al Akhbar dans son édition du mardi 10 octobre. En colère, les manifestants protestaient contre ce qu’ils qualifiaient de «mauvaise gestion» et «gabegie» dans le club sous la direction de l’actuel président… et non de son prédécesseur.

Pour le quotidien arabophone, les manifestants ont profité de qu’ils croyaient être l’imminence de la tenue de l’assemblée générale ordinaire, prévue auparavant jeudi prochain, mais reportée, pour mettre la pression sur Saïd Hasbane et le pousser à la démission en transformant l’assemblée générale ordinaire en assemblée générale extraordinaire. Une pression que désapprouve Al Akhbar qui estime que Saïd Hasbane a apporté de la stabilité au club, qui demeure l’un des favoris pour remporter le championnat cette saison.

Excédé par ces manifestations à répétition, le président du club s’apprête à présenter une plainte devant les services de police contre ceux qui financent ces sit-in, rapporte Al Akhbar. Les dirigeants actuels du Raja estiment être mis en danger par les photos et les slogans portant atteinte à la dignité des cadres du club, brandis et scandés par les manifestants payés pour ce faire.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Aouzal
Botola Aouzal

Mohamed Aouzal: "Hasbane croyait qu'il présidait le Real Madrid, et non le Raja"

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Le total des dettes du Raja s’élève à 100 millions de dirhams

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Raja: Aouzal demande aux joueurs de renoncer à 40% de leur dû


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Mondial maroco-algérien? El Khalfi évasif

L'autocritique et la confiance de Dirar

Le FC Bâle intéressé par Ahaddad

La barbichette porte-bonheur de CR7

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe