Formulaire de recherche

Raja: les joueurs brandissent à nouveau la carte de la grève

raja entraînement

© Copyright : DR

Posté le 10/07/2017 à 22h39 par Fayçal Ismaili (Mise à jour le 11/07/2017 à 10h11)

Kiosque360. Les joueurs du Raja de Casablanca menacent de boycotter les entraînements du club si le non-paiement de leurs salaires se poursuit la saison prochaine. De quoi rendre encore un peu plus difficile la tâche du nouvel entraîneur, Juan Carlos Garrido.

Le Raja de Casablanca débute les préparations pour la prochaine saison sur fond de tensions. Les joueurs du club menacent de boycotter les entraînements qui ont démarré lundi 10 juillet en cas de non-paiement des salaires à temps, rapporte le quotidien arabophone “Al Akhbar” dans son édition du mardi 11 juillet. Selon la même source la décision a été prise lors d’une réunion entre joueurs.

Malgré l'envoi de lettres par le président du club Said Hasbane, appelant les joueurs à rejoindre les entraînements, les Aigles verts ont exprimé, selon le quotidien, leur refus de revivre la même situation de la saison dernière où le président Said Hasbane évitait de se réunir avec les joueurs pour régler leurs situations financières.

Cette situation rappelle l'ambiance de la saison écoulée durant laquelle les hommes de l'ex-entraîneur M’Hamed Fakhir multipliaient les boycotts des entraînements du club et avaient même menacé à maintes reprises de ne pas effectuer des déplacements pour dénoncer le non-paiement des salaires et des primes dus aux joueurs. Une crise prévisible alors que le déficit budgétaire du Raja s’élevait à 210 millions de dirhams.

Toujours selon “Al Akhbar”, le nouveau coach espagnol du club Juan Carlos Garrido est arrivé dimanche 9 juillet à Casablanca accompagné du nouveau préparateur physique du Raja. Ils ont été accueillis par les membres du comité directeur et le président du club, Said Hasbane. L'administration du club serait par ailleurs à la recherche d'un traducteur ou d'un adjoint de Juan Carlos Garrido pour faciliter la communication entre l'entraîneur espagnol, les joueurs du club et les dirigeants du Raja de Casablanca.

Posté le 10/07/2017 à 22h39 Par Fayçal Ismaili