Formulaire de recherche

Raja: où sont partis les 40 millions DH promis par Ahmed Ammor ?

Ahmed Ammor

© Copyright : DR

Posté le 10/05/2018 à 00h14 par Fayçal Ismaili (Mise à jour le 10/05/2018 à 00h15)

Kiosque360. Les adhérents du Raja sont en colère contre Ahmed Ammor et l’accusent de promesses électorales mensongères.

Décidément avec ou sans Hasbane, les finances du Raja de Casablanca ne s’améliorent pas. L’une des promesses phares faites par Ahmed Ammor, membre du comité provisoire du club, était le versement dans les comptes du Raja d’un montant de 40 millions de dirhams. Une somme qui devait, a priori, soulager la trésorerie des verts et permettre de bien finir la saison.

L’unique condition fixée pour le déblocage de ces fonds, était le départ de Said Hasbane. Quatre semaines après la démission de ce dernier, les caisses sont toujours vides, comme le rapporte le quotidien arabophone Al Massae dans son édition du 10 mai.

Selon des sources proches du Raja, citées par le quotidien, les adhérents du club, témoins de cette promesse, n’ont pas hésité à saisir l’ancien président du club pour le questionner sur les raisons du retard. D’autant plus que Ammor avait confirmé la présence des fonds, et que leur déblocage n’était qu’une question de temps.

Par conséquent, ces mêmes adhérents commencent à douter de l'existence de ces fonds, à moins qu’il ne s’agissait tout simplement que de promesses électorales mensongères. Cette polémique intervient à un moment où le club casablancais enchaîne les mauvais résultats.

Pour rappel, le parlement du Raja avait élu Mohamed Aouzal à la tête du comité provisoire en charge de la gestion du club jusqu’à la fin de saison. Toutefois, à quelques exceptions près, les membres de ce comité ne sont pas tous connus, ce qui n’arrange pas les choses, selon le quotidien. Les seuls noms que l’on connait sont Abdellah Ghallam, Ahmed Ammor, Abdeslam Hannat, Abdelhamid Souiri, Abdellah Firdaous ou encore Jawad Ziat.

Posté le 10/05/2018 à 00h14 Par Fayçal Ismaili