Filinfo

Botola

Raja. Passation de pouvoirs à Aouzal

© Copyright : DR
Kiosque360. À 24 heures du 124e derby casablancais, le Raja doit tenir son AG extraordinaire qui va valider le départ de Said Hasbane et installer un comité des sages pour diriger le club jusqu’à la fin de la saison.
A
A

Le Raja de Casablanca tient son assemblée générale extraordinaire ce vendredi dans un hôtel casablancais. Une AG reportée à plusieurs reprises jusqu’à ce que Said Hasbane annonce sa démission et fixe la date du 13 avril pour la tenue d’un AG extraordinaire, informe Al Akhbar du 13 avril.

Cette AG sonne la fin du bras de fer entre Hasbane et les adhérents qui a duré plus d’un an et demi. Ces détracteurs jugent son bilan négatif, tandis que le président sortant défend son mandant à la tête du Raja durant lequel l’équipe a remporté la coupe du trône et a assuré une qualification à la coupe de la CAF, tout en restant dans la course pour le titre cette année.

Selon Al Akhbar, Hasbane va se retirer sans faire des vagues en cédant la gestion du club cette saison à un «comité de sages», présidé par Mohamed Aouzal. Ce dernier a déjà commencé les tractations pour trouver une sortie de crise et devra trouver des remèdes à l’état des finances de l’équipe et ses dettes abyssales.

Pour permettre au comité provisoire de gérer le club dans la sérénité, Mohamed Aouzal a invité Mohamed Boudrika et Said Hasbane à rejoindre son comité en raison de leurs connaissances profondes des rouages du club. Ils seront soutenus par d’autres figures imposantes comme Abdallah Ghalam, Ahmed Amor, Abdelhamid Souiri et Abdeslam Hanat, tous anciens présidents du Raja.

Si les différentes parties respectent leurs engagements, le Raja pourra jouer le derby du samedi avec le sentiment de stabilité au niveau de la direction du club et un plan de sauvetage financier qui permettra aux joueurs de mieux aborder le reste des échéances tant sur le plan du championnat national que celui de la Coupe de la CAF.   

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Ziyat a été imposé président du Raja par Aouzal

Botola crise du raja
Botola crise du raja

La présidence du Raja n'attire pas grand monde

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Le fantôme de Hasbane présent à l’AG du Raja


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Guendouzi préfère être coq que Lion

Un demi-millier de litiges soumis à la FRMF

Sektioui joue sa dernière carte au WAC

Les titres anglais tirent sur City

L’effet Ziyat se fait déjà ressentir au Raja

Les tickets WAC-Sétif acquis au forceps

Neuf joueurs du MAT portés disparus

Pérez veut une finale contre le Barça

Le Mondial moins coûteux que la Botola

Le boxeur Aït Moussa tué par le laxisme