Formulaire de recherche

Raja-Wydad. Le derby en chiffres et en lettres

derby concept

© Copyright : DR

Posté le 08/02/2018 à 21h25 par Fayçal Ismaili

Kiosque360. Le 123e choc entre les deux clubs de Casablanca se joue cette année dans un esprit d’engouement général du football après le sacre du CHAN. Voici quelques chiffres et faits qui ont forgé la légende de ce derby connu mondialement.

Depuis une première confrontation en 1959, la bataille des chiffres de cette affiche purement casablancaise oppose chaque année  les supporters qui ont rendez-vous le samedi prochain avec le 123e  derby, indique Al Massae du 9 février.

Au total, ce sont 122 matchs disputés  dont 28 remportés par le WAC contre 36 par le Raja, alors que le nul domine les statistiques puisque les deux clubs n’ont pas pu se départager à 58 reprises.

Durant les années 60 et 70, les confrontations entre les deux frères ennemis étaient équilibrées, mais la décennie des années 80 connaitra une domination des Verts. Il a fallu l’arrivée de la génération de Moussa Ndaw et Rachid Daoudi pour voir les Rouge et blanc reprendre des couleurs. Ainsi, entre 1980 et 1990, le Raja a remporté 9 victoires contre 5 pour le WAC.

Entre 2000 et 2010, le Raja a gagné 10 derbies contre quatre pour ses voisins, alors que depuis 2010,  le WAC totalise  4 victoires contre 3 pour les Verts.

Le derby a également son storytelling avec des joueurs qui ont «trahi», passant de l’un à l’autre club, comme c’est le cas Mustapha Choukri, alias «Pitchou» dont le transfert du Raja au WAC a soulevé un scandale dans le milieu sportif. C’est le cas également de Mouhcine Iajour, qui a marqué trois buts sous le maillot du WAC contre le Raja, avant de rejoindre ce dernier.

Cependant, la cadence de la transhumance des joueurs entre les deux clubs s’est accélérée ces dernières années en raison de la lutte sans merci que se livrent les présidents des deux clubs pour débaucher les joueurs à coups de millions de dirhams.

Posté le 08/02/2018 à 21h25 Par Fayçal Ismaili