Filinfo

Botola

Said Naciri: "Pour des raisons de stabilité et de continuité, Ammouta doit rester au WAC"

© Copyright : DR
Kiosque360. Le président du WAC, Said Naciri, continue son opération de séduction médiatique. Non pas pour dire du mal de ses détracteurs, malgré leurs critiques «stériles», mais tout le bien qu’il pense du WAC new-look et de son entraîneur, H. Ammouta, double champion du Maroc et d’Afrique en 2017.
A
A

Suite au baptême de feu peu réussi du Wydad en Coupe du monde des clubs à Abu Dhabi, certains dirigeants wydadis ont décoché des flèches en direction de Said Naciri, qui préside aux destinées du club casablancais depuis l’été 2014.

C’est le cas en particulier de Abderrahim El Ouazzani, adhérent au WAC et ancien challenger malheureux de Said Naciri, qui lui reproche aujourd’hui sa mauvaise gestion financière et les piètres résultats réalisés en Coupe du monde des clubs à la mi-décembre par le champion du Maroc et d’Afrique

Dans une longue interview accordée à Assabah, et publiée dans l’édition de ce mercredi 27 décembre, Said Naciri affirme qu’il ne veut pas se «déshonorer» en répondant aux «critiques stériles» de ses détracteurs, mais qu’il les invite tout simplement à aller au complexe Benjelloun, siège historique du Wydad, pour constater de visu les énormes changements et infrastructures réalisés ces trois dernières années.

Pour ce qui est de la participation récente du Wydad à la Coupe du monde des clubs (2 matchs et deux défaites), Naciri estime qu’elle a été «instructive», car elle a donné envie au club d’y revenir souvent et de faire beaucoup mieux. Il s’agissait donc d’une première participation que les «ennemis du WAC» ont tenté, selon Naciri, d’exploiter pour porter «atteinte à la renommée et à l’Histoire du club».

Le président du WAC estime également que la prochaine assemblée générale du club, dont il a assuré qu’elle aura lieu avant la fin de janvier 2018, sera l’occasion de faire le point sur les réalisations de la saison écoulée, marquée par deux titres de champion du Maroc et d’Afrique, en attendant la supercoupe africaine. Les adhérents, les supporters et les sympathisants du Wydad de Casablanca auront à évaluer d’eux-mêmes ce bilan. Les objectifs d’avenir seront également déclinés: réédition de nouveaux titres, construction de la méga-Académie de football du Wydad au centre Wellness, dynamisation du site électronique officiel du club…

Pour ce qui est du cas de l’entraîneur Houcine Ammouta, objet de toutes sortes de rumeurs, Naciri a été franc tout en mettant les points sur les «i». Oui, de petits désaccords ont existé, mais cela n’enlève en rien la reconnaissance qu’il a pour ce technicien qui a porté le wydad aux sommets. Mieux, le président du club bidaoui ajoute que Ammouta est souverain pour dresser la liste des prochaines recrues et celle des joueurs sur le départ. Naciri a précisé qu’il n’intervient que pour les négociations contractuelles des joueurs, et qu’il aimerait bien que Ammouta, dont le contrat s’achève en juin prochain, rempile pour un autre bail. Stabilité et continuité dans les bons résultats étant les préoccupations actuelles du Wydad, conclut Naciri.

Par Mohammed Ould Boah
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Mercato
Botola Mercato

Mercato: Badi Aouk n’a pas signé au WAC

Botola Mercato
Botola Mercato

Mercato. Wydad: Brahim Nakkach prolonge

Botola WAC
Botola WAC

Exclu360. Said Naciri: "Benzarti reste au WAC"


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti

Les fans marocains en force en Russie

Le Barça piqué au vif par le Niet de Grizou

Le Mondial sur beIN, c'est gratuit!

Maroc-Iran: avantage aux lions de l’Atlas

Le Maroc doit, enfin, gagner son 1er match

Turki Al-Sheikh s'est "trumpé" de frère

L'Iran, cet écueil devant les Lions

Premier Mondial pour la bande à Benatia