Formulaire de recherche

Un Raja sans joueurs ni président

raja entraînement

© Copyright : DR

Posté le 18/07/2017 à 00h07 par Ismail El Fassi (Mise à jour le 18/07/2017 à 09h28)

Kiosque360. Les joueurs grévistes du Raja de Casablanca ont refusé de rejoindre le reste de l'équipe, en concentration à Ifrane pour préparer la prochaine saison. Une grève qui n’en finit pas de durer au moment où le club se dirige vers l’inconnu.

Plusieurs joueurs du Raja de Casablanca, dont le capitaine Issam Erraki, ont refusé de rejoindre leurs coéquipiers qui ont entamé un stage de concentration à Ifrane pour préparer la prochaine saison, rapporte le quotidien Al Akhbar dans ses pages sportives du mardi 18 juillet. Une grève qui se poursuit au moment où semblait éclore un début de solution lorsque, ce dimanche 16 juillet, une rencontre a été organisée entre les joueurs grévistes, un des “sages” du club, en compagnie de Mohamed Aouzal, pressenti pour succéder à Saïd Hasbane à la tête du club.

Mais, malgré les promesses formulées par Aouzal pour rassurer les joueurs les compagnons de Issam Raqui ont refusé de participer au stage de concentration “tant qu’ils n’ont pas reçu leurs dus versés sur leurs comptes bancaires”, comme l’a promis Aouzal pour la fin de cette semaine, rapporte le journal arabophone. Ce dernier révèle que les joueurs ont décidé de reprendre les entrainements une fois les virements effectués.

Par ailleurs, une vingtaine d’adhérents ont déposé une demande de collaboration avec Mohamed Aouzal pour l’aider à diriger le club le temps de trouver un nouveau président, rapporte le quotidien. Des demandes qui  ont été formulées lors d’une réunion tenue ce dimanche 16 juillet à Casablanca. Une rencontre lors de laquelle Aouzal aurait exprimé aux adhérents sa volonté de ne pas occuper le poste de président du club et que s’il venait à le faire, cela ne serait que temporaire, rapporte le quotidien Al Akhbar.

Posté le 18/07/2017 à 00h07 Par Ismail El Fassi