Filinfo

Botola

MAS-WAF: le hooliganisme refait surface à Fès

© Copyright : DR
Des actes de violence et de vandalisme se sont produits lors du derby ayant opposé le MAS et le WAF samedi dernier. On compte plusieurs blessés et de nombreux dégâts matériels.
A
A

La coordination régionale des éthiques sportives de Fès a condamné, dans un communiqué parvenu à la rédaction, les actes de violence, vandalisme et destruction de biens publics survenus samedi lors du derby de la deuxième division entre le MAS et le WAF.

Le pire fut évité ce week-end à Fès grâce à l’intervention des forces de l'ordre suite à ce déchaînement de violence à l'issue de la rencontre. Le communiqué recense des dommages matériels dont le caillassage de plus de 10 bus, ainsi que la destruction de plusieurs véhicules particuliers et deux voitures de police.

L'intervention des forces de l'ordre a permis l’arrestation d’une dizaine de suspects. La coordination régionale des éthiques sportives demande aux autorités plus de vigilance et de fermeté afin d'endiguer ces dérapages.

Par Mehdi Khalil
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Hooliganisme
Botola Hooliganisme

Vidéo. Jets de pierres sur des policiers à Marrakech

Botola 14ème journée
Botola 14ème journée

Vidéo. Importante victoire de l'OCS à Marrakech

Botola Hooliganisme
Botola Hooliganisme

Vidéo. Près d'un demi-million de dégâts à Marrakech


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech