Filinfo

Botola

Affaire Sissoko-Naciri: le verdict est tombé

© Copyright : DR
Le verdit est tombé dans l’affaire Sissoko-Naciri. La FRMF a émis un jugement en faveur du Wydad. L’ancien joueur des Rouges a décidé de saisir le Tribunal arbitral du sport.
A
A

La Fédération royale marocaine de football ne s’est pas prononcée en faveur de Souleymane Sissoko. La commission des litiges prétend que le Wydad de Casablanca ne doit pas d'argent à son ancien joueur. Mécontent du jugement, Sissoko continue son combat. Il ira donc plaider sa cause devant le Tribunal arbitral du sport.

Lire aussi:Exclu 360. Sissoko dénonce les magouilles de Naciri (EP1)

Précédemment intérrogé par Le360sport, le Malien a nié avoir reçu une quelconque somme d’argent de la part du président Said Naciri. Le joueur a même accusé le patron des Rouges de falsification.

Lire aussi: Exclu 360. Sissoko dénonce les magouilles de Naciri (EP4)

Lors de l'entretien accordé à Le360sport, SouleymaneSissoko avait également dénoncé les “magouilles” de Said Naciri, dont il dit avoir été victime durant trois ans.

 

 

 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola FRMF
Botola FRMF

Le calendrier du championnat encore chamboulé

Botola 29e journée
Botola 29e journée

Vidéo. WAC-IRT, ce que vous n'avez pas vu

Botola 29e journée
Botola 29e journée

Vidéo. Le Wydad à trois points du titre


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Au nom du maire

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Agressions au stade Benjelloun

Retour au bon moment d'Ounajem

Le Real ne payera pas 18,4 millions d’euros

Ruée sur les billets Wydad-ES Tunis

Renforts et départs au Raja

Cinq Botolistes à la CAN d'Egypte

Sheffield United devant la justice?

Le DHJ saigné à blanc par la CAF

Le WAC au Mondial 2021 des clubs

Le promu Zemamra déjà en crise