Formulaire de recherche

Botola D1. Wydad: les Rouges prennent du temps pour redescendre de leur nuage

Ismail Haddad

© Copyright : Adil Gadrouz

Posté le 16/11/2017 à 12h09 par Nassim Elkerf (Mise à jour le 16/11/2017 à 12h44)

Le Wydad est désormais champion d'Afrique 2017. Le club de la capitale économique est revenu aux devants de la scène. Mais entre temps, les Rouges ont cumulé 7 matchs en retard de la Botola et n’ont récolté que deux points en 9 possibles. Les joueurs sont donc appelés à retrouver la réalité du championnat.

Si le Wydad ne venait pas d'être champion d'Afrique, on pourra qualifier ce début de championnat de catastrophique pour le champion en titre. 1 défaite et deux matchs nuls en 3 rencontres, on ne peut pas dire que les Rouges sont déterminés à défendre leur titre, ou du moins, pour le moment. Hier soir face à l'AS FAR dans un match en retard comptant pour la 3e journée, le WAC ne montrait rien du visage auquel on a eu droit en ligue des champions. 

Les joueurs sont beaucoup moins agressifs, beaucoup moins conquérants et manquent plusieurs occasions de buts. Un manque d'engagement qui se ressent directement, et qui est compréhensible. Difficile de remettre les joueurs dans un contexte de la Botola, surtout quand les matchs sont délocalisés, en milieu de semaine, et devant des gradins vides. Même le classico a perdu tout son charme mercredi soir, car les joueurs sont passés des deux extrêmes.

Passer des stades pleins à craquer et matchs à gros enjeu, aux rencontres de milieu de semaine dans une ambiance glaciale ce n'est jamais facile pour personne, encore plus pour des joueurs qui viennent de retrouver le toit de l'Afrique. Un retour à la réalité qui se fera petit à petit, puisque c'est maintenant que la fatigue des matchs de ligue des champions se ressent. Houcine Ammouta devra bien faire tourner son effectif pour arriver fin prêts au Mondialito, le 4 décembre prochain à Abu Dhabi. 

Posté le 16/11/2017 à 12h09 Par Nassim Elkerf