Filinfo

Botola

Derby 123. WAC: test difficile de Faouzi Benzarti face à son ancien club

© Copyright : DR
Le derby de cette saison marquera les retrouvailles entre Faouzi Benzarti et le Raja. Le club avec lequel il a brillé en coupe du monde des clubs. Pour son premier match avec le WAC, il doit faire face au public qui a longtemps scandé son nom.
A
A
Le premier test de Faouzi Benzarti en tant qu'entraîneur du Wydad ne pouvait pas être plus compliqué que de jouer le derby. En plus de la pression de cette confrontation, le technicien affronte son ancien club, le Raja.

Devant plus de 45000 supporters, le Tunisien sera sifflé d'un côté et applaudi de l'autre. Mais c'est quand même un joli tour du destin. L'ancien coach du Raja avait réalisé l'impensable avec les Verts en jouant la finale de la Coupe du Monde des clubs en 2013. Depuis, il était devenu l'entraîneur préféré des supporters Verts après feu Oscar Fullone.

Mais parce que dans le football, tout va si vite, Benzarti affrontera ses anciens protégés pour son grand retour au Maroc. Iajour, Hafidi, Oulhaj et d'autres joueurs ont déjà joué sous sa houlette. Ce qui donne à ce derby une saveur particulière.

Rappelons que le Wydad est acculé à sortir de sa léthargie et a l'obligation de gagner. Dos au mur, le champion en titre pointe à la 12e position. Les Rouges ne peuvent plus se permettre de perdre des points s'ils veulent recoller au peloton de tête d'ici la fin de saison.

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola 2e journée
Botola 2e journée

Vidéo. Pas de vainqueur entre le Raja et le HUSA

Botola 2e journée
Botola 2e journée

Suivez en direct: HUSA-Raja à 16h

Botola Wydad
Botola Wydad

Vidéo. Naciri parle des joueurs “complotistes”


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le DHJ repasse l'examen de la S.A

Le basket marocain à la dérive

Statu quo inquiétant au Wydad

Le Mondial 2030 divise en Espagne

Des à-côtés de Maroc-Cameroun

Le Maroc va à la CAN 2019

Les ambitions de Bounou deviennent réalité

Le foot anglais abat les barrières sexuelles

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?