Filinfo

Botola

Guarido engage un avocat face au Raja

Juan Carlos Garrido © Copyright : DR
Kiosque360. Le technicien espagnol du Raja, Juan Carlos Guarido, se joint à ses troupes pour demander la régularisation de sa situation. Les joueurs, de leur côté, font grève une nouvelle fois.
A
A

Rien ne va plus au Raja. Après une défaite le week-end face au Hassania d’Agadir, les poulains de Juan Carlos Guarido, ont décidé de ne pas s’entraîner ce lundi matin. Ils demandent, encore une fois, que leurs salaires et primes de matchs soient versés d’urgence. Une situation devenue assez habituelle et malheureuse dans ce club casablancais, depuis les derniers mois de Mohamed Boudrika à la tête du Raja.

La nouveauté cette fois-ci, c’est que l’entraîneur espagnol s’est joint à ce mouvement, selon le quotidien arabophone Assabah, daté du 13 mars. Le technicien a même refusé de s’entretenir avec le président du club, Said Hassbane, et il a mandaté un avocat pour négocier directement avec lui. Il n’a pas été rémunéré depuis deux mois, selon Assabah.

Le salaire de Juan Carlos Guarido est versé depuis le début, selon le quotidien, par l’entreprise de marketing sportif TSM. Sauf que le montant initialement convenu entre le club et son partenaire a été entièrement consommé. Ce qui explique parfaitement bien la suspension des versements.

Le quotidien prévient aussi que l’ensemble de la délégation rajaouie devait se rendre, ce lundi, à l’ambassade de Mauritanie pour la demande du visa, en préparation du match retour de la Coupe de la CAF face au FC Nouadhibou. L’on ne sait pas si les joueurs et l’entraîneur se sont rendus à Rabat.

Par ailleurs, Said Hasbane continue son chemin au sein du club et il a même entamé la formation de son nouveau bureau à la suite de l’Assemblée générale tenue au début du mois de janvier. L’actuel président du Raja ne semble pas se soucier des décisions prises par la FRMF, qui lui a imposé la tenue d’une AGE suite à laquelle un nouveau président devrait être élu.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Raja
Botola Raja

Pourquoi Benhalib est-il suspendu par son club?

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Ziyat a été imposé président du Raja par Aouzal

Botola crise du raja
Botola crise du raja

La présidence du Raja n'attire pas grand monde


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Idrissi est Lion, reste l’aval de la FIFA

Un rythme effréné attend les clubs marocains

Les Ultras anti-Fakhir s'expliquent

Le Qatar associerait l’Iran au Mondial 2022

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir

Le Hassania d'Agadir parle leadership

Vers un 6e Ballon d’or pour Ronaldo?

C'est parti pour les coupes de la CAF

Maroc-Cameroun, ça se prépare