Formulaire de recherche

Hooliganisme: les supporters du Raja assènent un coup dur à leur club

Sièges arrachés au Grand Stade de Marrakech

© Copyright : DR

Posté le 26/02/2018 à 23h38 par Fayçal Ismaili

Kiosque360. Après les actes de vandalisme ayant émaillé la rencontre opposant le Raja de Casablanca et le Kawkab au grand stade de Marrakech, les sanctions n’ont pas tardé à tomber. La commission de discipline de la FRMF a décidé de sanctionner le Raja en lui infligeant deux matchs à huis clos et une amende de 50.000 dirhams.

Mauvaise nouvelle pour le Raja de Casablanca, auxquels ses supporters ont joué un très mauvais tour. Le club vient de se voir infliger une série de sanctions suite aux actes de vandalisme perpétrés par ces mêmes supporters lors du match ayant opposé, ce dimanche, les Aigles verts au Kawkab au Grand stade de Marrakech pour le compte de la dix-huitième journée de Botola.

La commission centrale de discipline et de fair-play de la FRMF a ainsi décidé d’infliger deux matchs à huis clos au Raja, ainsi qu’une amende de 50.000 dirhams, rapporte le quotidien Assabah dans sa parution de ce mardi 27 février.

La commission centrale de discipline et de fair-play de la FRMF, réunie ce lundi, a également condamné le club du Raja de Casablanca à réparer les dégâts causés par ses supporters au Grand stade de Marrakech après évaluation. Des dégâts estimés à 800.000 dirhams, à cause notamment du grand nombre de sièges arrachés et détruits lors du match. Des sanctions qui tombent au moment où le Raja semblait commencer à sortir de sa crise financière tout en renouant avec les bonnes performances sportives.

Le Raja, qui doit recevoir le leader, l’Ittihad de Tanger, vendredi prochain, se verra donc privé de la manne qu’aurait pu injecter la billetterie. Plus de 40.000 supporters étaient attendus lors de ce choc. Nos confrères d’Assabah se demandent d’ailleurs comment est-ce possible que de tels actes puissent encore avoir lieu alors que le grand stade de Marrakech n’était pas rempli.

Posté le 26/02/2018 à 23h38 Par Fayçal Ismaili