Filinfo

Botola

Info360. Affaire Babatunde: la loi va changer

© Copyright : DR
La FRMF serait en train d'étudier une réforme de loi régissant le recrutement des joueurs étrangers par les clubs de Botola. La fédé aurait même décidé de supprimer la règle des dix sélections. Détails.
A
A

Les joueurs étrangers originaires d’Afrique ne devront bientôt plus justifier de 10 matchs disputés avec leurs sélections durant les trois dernières années qui précédent leur recrutement, pour pouvoir intégrer un club de la Botola. En effet, selon des sources de la FRMF, la règle des dix sélections sera annulée, lors de l’assemblée générale de l’instance prévue samedi prochain à Skhirat.

A LIRE AUSSI: Exclu360. Michael Babatunde bientôt viré?

Initialement, la FRMF espérait, à travers cette loi, améliorer la compétitivité et le niveau de la Botola. Sauf que les pratiques observées ici et là prouvent l’inefficacité de cette stratégie puisque la règle n'est pas toujours respectée.

A LIRE AUSSI: Après Babatunde, la loi des étrangers fait une autre victime

Ce changement intervient suite aux demandes de plusieurs formations marocaines qui réclament l’assouplissement des règlements. Mais aussi et surtout après la polémique autour du Wydadi Babatunde révélée par Le360sport. Said Naciri, le président du WAC, est aussi président de la Ligue professionnelle de football, on est jamais mieux servi que par soi-même...

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Aymane Kadiri Alaoui
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Wydad de Casablanca
Botola Wydad de Casablanca

Le WAC ne sait plus à quel coach se vouer

Botola Wydad de Casablanca
Botola Wydad de Casablanca

Girard sur le banc du WAC jeudi?

Botola Wydad de Casablanca
Botola Wydad de Casablanca

Vidéo. Accusé de mauvaise gestion, Naciri répond


1 commentaires /

  • Med
    Le 13 Sep. 2018 à 13h57
    Said Naciri fait sa propore loi et tout le monde doit suivre. Il ne faut pas s'étonner de voir de nouvelles lois/règlements taillés sur mesure pour Ssi Naciri.
    Tant que les membres de la fédé ne contrôlent rien, ils sont donc complices.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le DHJ repasse l'examen de la S.A

Le basket marocain à la dérive

Statu quo inquiétant au Wydad

Le Mondial 2030 divise en Espagne

Des à-côtés de Maroc-Cameroun

Le Maroc va à la CAN 2019

Les ambitions de Bounou deviennent réalité

Le foot anglais abat les barrières sexuelles

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?