Filinfo

Botola

Khadrouf, cet ex-Wydadi qui crée une crise sur le bateau rajaoui

© Copyright : DR
Kiosque360. Le public rajaoui ne veut plus de Abdeladhim Khadrouf, même si l’ex-wydadi a déserté son ancien club pour aller porter le maillot du voisin et frère-ennemi. Son coach, Juan Carlos Garrido tient, lui, à le retenir contre la volonté de toutes les composantes du Raja.
A
A

Celui que les Wydadis considèrent comme un «traître» pour être passé, avec armes et bagages, chez l’ennemi rajaoui la saison écoulée, est à nouveau au cœur d’une crise au sein même de son nouveau club.

En effet, selon le quotidien Al Massae, dans sa livraison de ce week-end des 30 juin et 1er juillet, plus personne au Raja ne veut de Abdeladhim Khadrouf, à part l’entraîneur espagnol des verts, Juan Carlos Garrido. Pressé par le public rajaoui qui lui a clairement signifié qu’il n’est plus le bienvenu, Khadrouf a été également renié par le nouveau Directeur technique du Raja, Fethi Jamal, ainsi que le Comité provisoire qui gére actuellement le club depuis la récente démission de Said Hasbane.

L’ex-wydadi, devenu indésirable au Raja, a d’abord trouvé un terrain d’entente avec l’équipe intérimaire de Mohamed Aouzal pour résilier à l’amiable son contrat qui courait jusqu’en juin 2019. Mais, patatras! Au moment où il était invité à venir signer la fin de son bail, le jouer a rétropédalé, informant in extremis ses interlocuteurs au Comité provisoire du Raja, que son entraîneur, Juan Carlos Garrido, lui a demandé de rester jusqu’à la fin de son contrat. Il aurait en effet besoin de lui, et surtout de son expérience qui pourrait être précieuse lors des matchs de la Coupe de la CAF où le Raja est encore engagé. Le club casablancais affrontera d'ailleurs l’ASEC d’Abidjan ce 18 juillet en match de poule.

Cerise sur le gâteau, le  Raja avait déjà annoncé sur son site le départ imminent de Khadrouf. Il prend ainsi une cinglante claque de la part de son entraîneur espagnol, et ce d’autant plus que l’ex-wydadi est toujours présent sur la liste des Rajaouis sélectionnés pour la Coupe de la CAF.

Par Mohammed Ould Boah
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Raja de Casablanca
Botola Raja de Casablanca

Vidéo. Les premiers mots de Jawad Ziyat

Botola Raja de Casablanca
Botola Raja de Casablanca

AG du Raja: qu’est ce qui bloque?

Botola Raja de Casablanca
Botola Raja de Casablanca

Le Raja en "vert" et contre la Fédération


1 commentaires /

  • Orion
    Le 01 Jul. 2018 à 14h18
    Wydad , Raja , nous sommes tous des casaouis , il faut arrêté ces conneries , amis , ennemis , n'importe quoi ! On est tous Marocains avant tout, et peu importe le club que nous soutenons , au final on fini tous par soutenir l'équipe national .
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Un derby au nord, un choc au centre

Exode des joueurs du MAT: le Raja blanchi

La RSB doit planter deux buts au Vita Club

Le nouveau record de Lionel Messi

Guendouzi préfère être coq que Lion

Un demi-millier de litiges soumis à la FRMF

Sektioui joue sa dernière carte au WAC

Les titres anglais tirent sur City

L’effet Ziyat se fait déjà ressentir au Raja

Les tickets WAC-Sétif acquis au forceps