Filinfo

Botola

La présidence du Raja n'attire pas grand monde

© Copyright : DR
Kiosque360. L’Assemblée générale du Raja fortement attendue pourrait ne pas apporter de nouveauté, voire en pas avoir lieu. Aucun adhérent n’a voulu jusqu’ici se présenter pour le poste de président du club.
A
A

Le Raja de Casablanca se dirige une nouvelle fois vers l’inconnu. Alors que l’assemblée générale du club est prévue pour ce jeudi, aucune candidature n’a encore été déposée, selon l’édition du 13 septembre du quotidien arabophone Assabah. Une situation alarmante, d’autant plus que Mohammed Aouzal, qui préside la commission intérimaire, ne peut pas rester encore longtemps à cause de quelques soucis de santé.

Ce dernier, qui s’est livré au quotidien, explique qu’il va proposer quelques solutions aux adhérents du club pour assurer la continuité de ce qu’il a commencé, lui et sa petite équipe. D’ailleurs, ils ont réussi à éponger une grosse partie des dettes du club en plus du lancement de plusieurs chantiers, dont celui de l’Académie. D’ailleurs, en l’absence d’un candidat sérieux, beaucoup d’adhérents espèrent que la commission intérimaire soit réélue pour un nouveau mandat.

Il se peut aussi qu’un candidat se présente le jour même de l’AG, et le nom qui circule en ce moment est celui de Said Ouahbi. Sauf qu’il n’aura pas beaucoup de chance, anticipe le quotidien. De son côté, si Aouzal refuse de continuer à la tête du club, il espère que les adhérents se rassemblent autour de Jaouad Ziyat.
Durant cette AG, le rapport financier de l’époque Said Hasbane sera une nouvelle fois présenté aux adhérents pour ratification, mais sans grande conviction. La commission intérimaire n’a pas pu avoir les documents nécessaires pour s’assurer de la véracité des informations qu’il contient. Connaissant la position du «parlement» du club, Mohamed Aouzal propose de programmer une autre AG, dans laquelle il présentera le rapport financier et moral.
 

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola surendettement
Botola surendettement

Comment la FRMF fait couler les clubs marocains

Botola Raja
Botola Raja

Pourquoi Benhalib est-il suspendu par son club?

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Ziyat a été imposé président du Raja par Aouzal


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Au nom du maire

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

La LDC fait flamber le marché noir

Le Raja renforce ses rangs

Le Wydad joue une finale-revanche

Guardiola booste la Juve en Bourse

Ça chauffe avant WAC-EST

Agressions au stade Benjelloun

Retour au bon moment d'Ounajem

Le Real ne payera pas 18,4 millions d’euros

Ruée sur les billets Wydad-ES Tunis

Renforts et départs au Raja