Filinfo

Botola

Le Raja en "vert" et contre la Fédération

© Copyright : DR
La FRMF a sommé les clubs de Botola d’organiser leurs assemblées générales avant mercredi, le Raja a délibérément choisi d’organiser la sienne le 08 septembre.
A
A

Alors que la FRMF a fixé la date de 15 août comme deadline aux clubs marocains pour organiser leurs assemblées générales, le Raja organise la sienne le 08 septembre.

La FRMF leur a même rappelé en début de semaine qu’il est impératif de tenir les assemblées avant la date fixée au risque de se voir privé des primes sur les droits télévisés.

Endetté jusqu’au cou auprès de la FRMF à cause de ses nombreux litiges, le Raja est déjà privé de cette prime pour une durée de 5 ans (jusqu’en 2023).

Plusieurs clubs comme le HUSA, le WAC, l’OCK ou encore le CRA ont d’ores et déjà organisé leurs assemblées générales.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Raja de Casablanca
Botola Raja de Casablanca

Vidéo. Les secrets de la pré-saison du Raja

Botola Raja de Casablanca
Botola Raja de Casablanca

Le Raja va payer Juan Carlos Garrido

Botola Raja de Casablanca
Botola Raja de Casablanca

Badr Banoun prolonge au Raja


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

44 matchs avec les Lions de l'Atlas et s'en va

La CAF rouvre le dossier du scandale de Radès

Les acteurs du football national en conclave

De Ligt toujours dans le viseur du Barça

Nouvelle course d'obstacles pour El Guerrouj

Ce que coûtera le limogeage de Renard à la FRMF

L'Espérance mise sur Benzarti contre le WAC

L'OM va-t-il renvoyer ADil Rami?

Les coaches locaux diagnostiquent les Lions

Place au verdict sur le scandale de Radès