Filinfo

Botola

Mercato: le Wydad frappe un grand coup et recrute un international marocain

© Copyright : DR
Le Wydad de Casablanca vient de frapper un grand coup sur le marché des transferts hivernal. Le champion du Maroc et d’Afrique en titre a recruté un international marocain qui a fait l’essentiel de carrière en Ligue 1.
A
A

Le Wydad de Casablanca s’est offert un renfort de taille lors de ce mercato hivernal. L’international marocain Abdelhamid El Kaoutari vient de parapher son contrat avec les Rouge et Blanc.

Le défenseur de 28 ans a fait l’essentiel de sa carrière en Ligue 1. Il a passé 8 ans à Montpellier (de 2007 à 2015), avant de rejoindre Palerme qui l'a prêté à deux reprises: au Stade de Reims en 2016 et SC Bastia en 2017.

Avec les Lions de l’Atlas El Kaoutari a disputé 13 rencontres et participé à une Coupe d’Afrique des Nations, en 2012, sous les ordres de l'entraineur belge Éric Gerets.

Libre de tout contrat depuis qu’il a quitté Palerme en juillet dernier, le joueur veut se relancer en Botola Pro pour retrouver sa place en équipe nationale.

Par Mohamed Yassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Wydad
Botola Wydad

Vidéo. Les supporters du WAC veulent Benzarti

Botola Wydad
Botola Wydad

Le cas Girard vu par la presse française

Botola 8e journée
Botola 8e journée

Vidéo. Tous les buts de la 8e journée


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Les coachs continuent à défiler au WAC

Sale temps pour les entraîneurs en Botola

Azaro risque gros en Egypte

Une femme de TV à la tête du foot anglais

Idrissi est Lion, reste l’aval de la FIFA

Un rythme effréné attend les clubs marocains

Les Ultras anti-Fakhir s'expliquent

Le Qatar associerait l’Iran au Mondial 2022

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir