Filinfo

Botola

Nouvelle démission au Raja de Casablanca

© Copyright : DR
Kiosque360. Le ministère de la Jeunesse et des Sports vient d’opposer un refus aux demandes émises aussi bien par le bureau directeur du Raja que par son conseil d'administration relatif au permis de constituer une société anonyme. Moncef Abiad, président du conseil d'administration du Raja, vient de démissionner.
A
A

Le ministère de la Jeunesse et des sports refuse toujours de permettre au Raja de Casablanca de constituer sa société sportive. Le département de Rachid Talbi Alami vient de rejeter deux demandes émises par deux instances du club vert – le comité directeur et le conseil administratif – et relatives à l’octroi d’un permis pour constituer une société anonyme, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia du week-end des 11 et 12 août.

Le ministère de la Jeunesse et des sports a justifié son refus par le fait que le club n’aurait pas mis tous les documents nécessaires à la création d’une société anonyme à la disposition du ministère, notamment les documents prouvant la légalité des comités directeurs des différentes sections du club ou encore des documents relatifs à l’inscription du logo du Raja au Bureau des droits d’auteurs, détaillent nos confrères arabophones.

Al Ahdath Al Maghibia rapporte également la démission d’un des plus importants dirigeants du club. Il s’agit de Moncef Abiad, président du Conseil administratif du Raja. Ce dernier a claqué la porte du club après avoir déploré «les manigances» que certains «responsables de mauvaise intention» trament «afin de servir leurs intérêts personnels au détriment des intérêts du club». Il a également indiqué, dans une lettre, avoir été témoin d’«attitudes méprisables» et d’«élaboration de plans secrets » dans le but «de prendre le pouvoir au sein du club et d’y imposer ses desseins».

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Raja
Botola Raja

Pourquoi Benhalib est-il suspendu par son club?

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Ziyat a été imposé président du Raja par Aouzal

Botola crise du raja
Botola crise du raja

La présidence du Raja n'attire pas grand monde


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

La Cour des comptes scrute l'argent du sport

Le Raja cherche à renflouer ses caisses

La VAR bientôt dans cinq stades marocains

Offre stratosphérique de MBS pour Manchester

Le Caire ne plaît plus à Ahaddad

Le MAT veut traîner le Raja devant le TAS

La FRMF cherche match amical en Europe

Les Merengues ploient sous la crise

Une 5e journée de Botola étalée sur 3 jours

Le Maroc combatif aux JO de Buenos Aires