Filinfo

Botola

Pourquoi Girard a choisi le WAC?

© Copyright : DR
Au chômage depuis deux ans, René Girard a accepté l’offre du Wydad sans hésitation. Le technicien de 64 ans veut relancer sa carrière au Maroc pour rebondir ensuite en Europe.
A
A

Depuis son limogeage du FC Nantes en 2016, René Girard n’a reçu aucune offre d’un club de Ligue 1. “Un coup c'est l'âge, un coup tu n'as pas le profil. C'est dommage mais c'est comme ça. Peut-être qu'une page se tourne. Je me sens bien à 64 ans, j'ai encore envie d’entraîner”, a-t-il affirmé dans une déclaration accordée au quotidien français Midi Libre.

Les négociations avec les dirigeants du Wydad se sont déroulées d’une manière fluide. René Girard n’attendait qu’un coup de fil pour pouvoir relancer sa carrière. Le Français considère que le WAC est un bon choix avant de rebondir en Europe.

Lire aussi: Qui est René Girard, nouveau coach du WAC?

“C'est un club ambitieux dans un pays où les compétitions ne manquent pas avec la Coupe du Trône et la Ligue des champions africaine. On essaiera de faire du mieux possible avec les structures en place et peut-être rebondir ensuite en Europe”, a-t-il expliqué.

René Girard a signé un bail de deux ans, il succède à Faouzi Benzarti, parti entraîner les Aigles de Carthage. Le Français a comme adjoints son fils Nicolas Girard et Gérard Bernardet.

 

 

 

 

 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Wydad
Botola Wydad

Girard déjà impressionné par le WAC

Botola Wydad
Botola Wydad

Affaire Sissoko-Naciri: le verdict est tombé

Botola Wydad
Botola Wydad

Diapo. WAC: la première séance de René Girard


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Trois clubs sans stade fixe

Oussama Idrissi prochain Lion de l’Atlas?

Diego Simeone piste un gardien marocain

Les vérités de Luka Modric

Zakaria Hachimi passera l'hiver à l'AS FAR

Le FUS revalorise ses anciens joueurs

Lekjaa fait faux bond aux Lions de l'Atlas

Schumacher, tel père tel fils?

Les 15 secondes qui ont sauvé les Lions

La Fédération comorienne risque gros