Filinfo

Botola

Raja: rien ne présage une AGE dans les prochains jours

© Copyright : DR
Kiosque360. La date fatidique du 22 février approche et le Raja de Casablanca ne s’est toujours pas prononcé concernant la tenue de son AGE.
A
A

Le 22 février prochain est le dernier délai pour que le Raja de Casablanca organise son assemblée générale extraordinaire, comme ce qu’il lui avait été imposé par la Fédération royale marocaine de football. Sauf qu’à l’approche de cette date fatidique pour le président actuel, Said Hasbane, rien n’annonce qu’un tel évènement sera organisé. Dans son édition du 20 février, le quotidien arabophone Al Massae explique que les adhérents du club casablancais ne connaissent ni de la date retenue ni du lieu de la rencontre.

Les détracteurs du président Said Hasbane ont même annoncé la date du 28 février prochain pour la tenue de l’AGE, sauf que ces derniers ne sont pas habilités à faire ce genre d’annonce. En tout cas, si jamais rien ne se passe d’ici le 22 février, le Raja et son bureau dirigeant s’exposent aux sanctions de la FRMF. Selon nos confrères d’Al Massae, la Fédération prendra une position officielle une fois le délai accordé au club n’est pas respectée par les verts.

Pour rappel, la commission de gouvernance et d’éthique au sein de la FRMF avait jugé l’AG organisée par le Raja incomplète. Cette composante de l’instance dirigée par Fouzi Lekjaa est en charge de faire le suivi détaillé de ladite AGE. Le quotidien rappelle, la mascarade de l’assemblée générale organisée le 12 janvier dernier dans un hôtel casablancais. Le président du Raja, Said Hasbane, avait quitté les lieux prématurément après s’être violemment disputé avec son prédécesseur, Mohamed Boudrika. Un épisode qui avait fait couler beaucoup d’encre et qui n’en finit pas toujours.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Aouzal
Botola Aouzal

Mohamed Aouzal: "Hasbane croyait qu'il présidait le Real Madrid, et non le Raja"

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Le total des dettes du Raja s’élève à 100 millions de dirhams

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Raja: Aouzal demande aux joueurs de renoncer à 40% de leur dû


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Mondial maroco-algérien? El Khalfi évasif

L'autocritique et la confiance de Dirar

Le FC Bâle intéressé par Ahaddad

La barbichette porte-bonheur de CR7

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe