Filinfo

Botola

Une société suisse pour le contrôle antidopage

© Copyright : DR
Kiosque360. C’est finalement une société suisse qui se chargera d’effectuer les contrôles antidopage des joueurs des divisions 1 et 2 de la Botola Pro. Une opération qui prévoit 960 contrôles pour chaque division.
A
A

A en croire le quotidien Al Ahdath Al Maghribia du 11 décembre, le comité médical chargé de lutter contre le dopage dans la Botola Pro a désigné une société suisse pour procéder à l’examen des échantillons qui seront prélevés sur les joueurs après les matchs.

Les échantillons seront prélevés de façon impromptue sur les joueurs et l’examen de chaque échantillon par ladite société suisse coûtera 4000 DH. La Ligue nationale de football professionnel a informé les clubs de la D1 et D2 de son intention de procéder aux examens des échantillons des joueurs conformément aux recommandations de la l'Organisation régionale antidopage (ORDA), pour la zone Afrique du Nord.

Dans le détail, l’ORDA a décidé que lors de chaque journée de la Botola, une équipe médicale procédera à l’examen des échantillons des urines de quatre joueurs, dont deux par club, et que leurs noms ne seront pas divulgués avant ces tests surprises.

L’ORDA prévoit également des contrôles en dehors des matches puisque les contrôleurs peuvent exiger des échantillons des urines des joueurs après des séances d’entraînement ou durant un stage de concentration.

Selon Al Ahdath, la Ligue nationale de football professionnel prévoit près de 960 opérations contrôle par saison pour la division de l’élite et la D2 pour un coût total de 4,2 MDH, sans compter les frais inhérents aux contrôles qui seront effectués par surprise pendant les entraînements ou durant un stage de préparation.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola FUS de Rabat
Botola 12e journée
Botola 12e journée

Direct: Raja-MCO à 19H

Botola FUS de Rabat

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous