Filinfo

Botola

Vidéo. Bouamira, l'un des grands hommes du derby

L'une des craintes du technicien du Raja, Juan Carlos Garrido, était au niveau des cages de son groupe. Mohamed Bouamira, en manque de compétition, avait la lourde tâche de remplacer Anas Zniti, suspendu. Il a été l'un des héros du derby.
L'un des héros du derby, Mohamed Bouamira, a surpris tous les supporters. Ces derniers ont scandé son nom à la fin du match, après quelques parades exceptionnelles qui ont permis au Raja de garder espoir avant d'arracher le point du nul. 
 



L'ancien gardien du CRA manquait de compétition, mais il a su convaincre son entraîneur. Garrido peut compter sur lui pour faire souffler Anas Zniti, et le technicien n'a pas oublié de remercier son gardien remplaçant lors de la conférence de presse. 
Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Mercato
Botola Mercato

Ilias Haddad signe au Raja

Botola Mercato
Botola Mercato

Info360. Raja: Saifeddine Alami attendu pour la visite médicale

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Lema Mabidi porte plainte contre le Raja


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Le Raja retrouve ses sensations africaines

Macron confisque le sacre des Bleus

Le WAC déjà qualifié pour 2019?

El Haddad tiraillé entre Turquie et Golfe

Un trou béant dans le gazon

Azaro exige un gros salaire à Al Ahly

220 sportifs marocains à Alger

Fertout aux commandes d'Al Ahly Benghazi

Un p'tit arc d'heure pour fêter le triomphe

RSB-Al Masry, sans Ayoub El Kaabi