Filinfo

Foot

CAN 2017: la qualification du Maroc, une délivrance

© Copyright : DR
Kiosque360. Le Maroc a pu battre une équipe ivoirienne qui n’a connu qu’une seule défaite durant ses 18 derniers matchs. Une victoire qui lui a permis de franchir le cap du premier tour, malgré les difficultés.
A
A

L’équipe nationale a brillé lors de cette Coupe d’Afrique des Nations en se qualifiant au second tour, mais aussi pour avoir écarté les Ivoiriens, tenants du titre. Une élimination qui a causé un tremblement de terre selon le portail d’Eurosport, tout comme celle de l’Algérie lundi dernier.

«Dans un match assez moyen, la Côte d'Ivoire n'a jamais réussi à vraiment inquiéter l'arrière-garde de Medhi Benatia et consorts», analyse le journaliste de France Football de son côté. La Maroc a tout de même battu une formation qui n'avait perdu qu'un seul de ses 18 derniers matchs de CAN, mais qui ne méritait de toute façon pas mieux. Grâce à un pressing haut et le 3-5-2 mis en place par le technicien français Hervé Renard, les Ivoiriens n’ont pas pu avoir le ballon autant qu’ils le voulaient. Une contrainte qu’ils ont voulu compenser par de longues passes, mais souvent sans adresse, selon Eurosport.

La qualification du Maroc, de son côté, est une «délivrance» juge France Football. Et ce, pour avoir été absent pendant 13 ans de ce stade de la compétition, mais aussi pour des éléments actuels. Il y a la multiplication des blessures qui ont causé le forfait de plusieurs cadres de l’équipe nationale, comme Belhanda, Tannane, Boufal et Amrabet. Et pour ne rien arranger, l’entame de l’aventure africaine pour le Maroc a été secouée par une défaite contre la République démocratique du Congo. Malgré tous ces éléments, le Maroc a pu relever la tête selon France Football. «Le Maroc a fait le dos rond, avec Hervé Renard à sa tête», estime le journaliste de France Football.

Le sélectionneur national Hervé Renard est devenu pour une partie de la presse étrangère «l’autre Sorcier Blanc». Après des succès en 2012 et en 2015, le voilà qui poursuit son incroyable parcours en Afrique et reste en course pour un triplé inédit, selon le portail de Eurosport. Suite à cette victoire, les lions de l’Atlas vont affronter le gagnant du match Ghana-Egypte qui se joue ce mercredi 25 janvier

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Gérard Piqué impressionné par les Lions de l'Atlas

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

L'Espagne c'est costaud partout

Foot La Totale Mondial
Foot La Totale Mondial

La Totale Mondial: les Lions déjà éliminés, à qui la faute?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double

Portugal-Maroc: Blatter guest star

Piratage BeIN sport: la Fifa menace Riyad

La Roja toise les Lions de l'Atlas

Alerte au 'séisme' au sein de la FRMF