Filinfo

Foot

CAN 2019. Course contre la montre au stade d’Olembé

Le stade d’Olembé à Yaoundé (Cameroun) © Copyright : DR
Selon le groupe italien en charge des travaux de construction, la démission de l’ingénieur et chef de projet pour la réalisation de l’infrastructure ne remet pas en cause les délais de livraison.
A
A
Le chantier de construction du stade d’Olembé, retenu pour abriter la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 au Cameroun, a subi un coup dur avec la démission de Marc Debandt, ingénieur et chef de projet chargé de la réalisation de l’infrastructure pour le compte du Groupe Piccini.

Selon l’entreprise italienne, le technicien n’aurait pas apprécié les réajustements dans son organigramme pour multiplier les équipes de travail, dans le but de réaliser simultanément plusieurs ouvrages et rattraper les retards sur le chantier. Ce, conformément aux prescriptions de l’Etat du Cameroun et de la Confédération africaine de football (CAF), entre autres.

Néanmoins, le groupe italien assure que le stade d’Olembé sera réalisé et livré dans les délais contractuels. «La démission de Marc Debandt n’a nullement entamé le rythme et la qualité des travaux sur le site d’Olembé. Les nouvelles équipes d’ingénieurs et de techniciens tout aussi qualifiés sont toujours à pied d’œuvre et les travaux se poursuivent dans la sérénité. Dans le même temps, l’acheminement des matériaux préfabriqués importés d’Europe est entré dans sa phase de croisière», indique un communiqué de Gabriel Ngaha, chargé de mission au Cameroun par l’entreprise. Ce, même si la démission de Marc Debandt a suscité l’inquiétude et le scepticisme de certains analystes.

Piccini met en avant son savoir-faire, pour avoir déjà réalisé des stades similaires. Notamment le stade olympique de Rome ainsi que Allianz Stadium, stade de la Juventus.

Par Moussa Diop
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

14 inspecteurs de la CAF planchent sur l’avenir de la CAN 2019

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

CAN 2019: le retrait de la compétition au Cameroun remonte en surface

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Les ouvriers du stade de Garoua entrent en grève


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

RSB-Al Masry, sans Ayoub El Kaabi

Le Raja en déplacement périlleux à Abidjan

L'Angleterre veut le Mondial 2030

Ouvriers de Qatar 2022, un souci mondial

Le WAC vise la tête du groupe C

Le DHJ de Talib défie le Sétif de Taoussi

La FIFA interdit les retards de salaires

Le Real, c'est l'Eden pour Hazard

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun