Filinfo

Foot

Ce qu'il faut savoir sur l'Égypte, pays-hôte de la CAN

© Copyright : DR
Le feuilleton de la CAN 2019 est terminé. L’Égypte a été désignée pays-hôte de la 32è édition de la plus prestigieuse compétition africaine. Mais quelles sont les avantages et inconvénients d’une CAN au pays des Pharaons?
A
A

Si l’Égypte s’est proposée pour abriter la Coupe d’Afrique des Nations 2019 à la place du Cameroun, c’est forcément parce que le pays s’estime capable d’accueillir les 24 nations participantes à partir de juin prochain.

La CAN en Égypte signifie pour le pays des Pharaons un retour sur la scène africaine et mondiale après le chaos politique et économique survenu après la révolution de 2011. Une façon également de faire face à la crise du secteur touristique qui frappe le pays depuis plusieurs années. Tour d'horizon des avantages et inconvénients d'une CAN en Égypte:

L'assurance d'une organisation optimale

L’organisation des rencontres dans les différentes villes sélectionnées par la fédération égyptienne ne devrait pas causer de problème majeur. Le pays est habitué aux grands événements sportifs. Il devra d’ailleurs faire valoir son expérience en matière d’organisation de la Coupe d'Afrique des nations. Le pays de Mohamed Salah a déjà accueilli la CAN quatre fois (1959, 1974, 1986 et 2006). À chaque fois ce fut un succès et l’Égypte a fait preuve d’un grand sérieux et d'un grand professionnalisme dans sa gestion de l'événement.

Un pays touristique et pas cher

Délaissé par les touristes depuis le printemps arabe, l’Égypte reste un pays attractif. Son Nil, ses pyramides et son histoire font de ce pays de plus de 100 millions d’habitants, l’une des plus belles destinations au monde.

L’Égypte est également le pays où l’on peut s’offrir des vacances pas chères. Pour un voyage, il faut prévoir 40 euros/jour, soit près de 400 dirhams pour bien profiter d’une bonne journée dans la capitale.

Le grand défi du transport

L’Égypte dispose de plusieurs moyens de transport (l’avion, le train, le tramway, le bus, le microbus, le métro, le taxi en plus des entreprises de chauffeurs privés comme Uber et Careem). Le pays compte 91 aéroports, dont 6 internationaux. La compagnie aérienne EgyptAir est la principale compagnie à proposer des vols intérieurs. Une alternative privilégiée en cas de longs trajets, qui peuvent se révéler particulièrement pénibles en train ou en bus.

D’une manière générale, le réseau de transport local reste efficace et propose de nombreuses alternatives à la voiture dans un pays paralysé par de gigantesques embouteillages.

Courtes distances entre les villes 

Au total, cinq villes ont été sélectionnées pour abriter la Coupe d'Afrique des Nations: Le Caire, Alexandrie, Suez, Al Ismailia et Port-Said. La capitale devrait accueillir 8 sélections, soit deux groupes puisqu’elle dispose de deux grandes enceintes (le stade international du Caire et le stade militaire académique).

Les distances entre les villes choisies pour cette CAN 2019 restent tout de même courtes. Le plus long trajet est estimé 2h30mn maximum en voiture.

Un inconvénient de taille est quand même à signaler. L’insécurité régnant dans le pays, victime récemment d’attentats terroristes, est un élément à prendre en compte.

Insécurité grandissante en Égypte

Depuis quelques années, l’Égypte est la cible de multiples attaques terroristes. Récemment, une attaque à la bombe a frappé un bus touristique dans le secteur des Pyramides à Gizeh, faisant quatre morts.

Samedi dernier, un policier spécialisé dans les explosifs a été tué au Caire. L’homme tentait de désamorcer une bombe repérée par les forces de sécurité devant une église copte. Deux autres policiers ont également été blessés dans l’explosion.

Ces menaces peuvent impacter l’ambiance de la compétition, d'où la nécessité pour les autorités locales de relever le niveau de vigilence dans le pays.

Absence du public

Un énorme bras de fer existe depuis quelques années entre les supporters locaux et les autorités, exactement depuis le drame de Port-Said en 2012. Des affrontements entre les supporters de deux clubs ont fait 74 morts et une centaine de blessés. Depuis, les supporters sont interdits d’entrée au stade. Certains menacent même de boycotter la CAN 2019. Une décision qui ne plaira pas à la fédération égyptienne et surtout à la CAF qui exige la forte présence des fans dans ses compétitions.

Attention aux chaleurs excessives

Après le changement de son calendrier, la CAF a placé la CAN en juin plutôt qu’en janvier comme précédemment. Du coup, la compétition aura lieu pendant l’été en pleine vague de chaleur.

Cette saison de l’année est toujours placée sous le signe d’une chaleur caniculaire, humide sur la côte méditerranéenne et très sèche dans le Sud. Il peut d’ailleurs faire jusqu’à 50 °C! Les joueurs et les spectateurs sont prévenus.

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Une délégation de la FRMF en Egypte en avril

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Info360. Un choc Maroc-Angleterre en mars?

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

En direct: le tirage au sort de la phase de groupes à 11h


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Le Basketball sans bureau fédéral

La FRMF prépare la logistique de la CAN

Rien que des chocs en Botola ce mercredi

La mue du Real Madrid se prépare

Hervé Renard parle de la CAN 2019

La CAF renfloue le Husa, le Raja et la RSB

Marco Simone n'entraînera pas à Rabat

Sundowns-WAC a failli tourner au vinaigre

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?