Filinfo

Foot

Vidéo. EST-WAC vu par les légendes du football africain

© Copyright : DR
Samuel Eto’o, El Hadji Diouf et Ahmed Hassan ont tenu une conférence de presse ce dimanche matin. Les légendes invitées par la CAF se sont prononcées sur la CAN 2019 mais aussi sur la finale de la Ligue des champions CAF entre le WAC et l’ES Tunis.
A
A

Les invités de la Confédération africaine de football, El Hadji Diou, Samuel Eto'o et Ahmed Hassan, ont d’abord à félicier l’Égypte pour l’excellente organisation de la CAN 2019. La légende du football égyptien, Ahmad Hassan, s’est dit ravi et fier de ce qu’a pu montrer son pays à travers l’organisation de la plus prestigieuse des compétitions africaines en un temps record.

Samuel Eto’o a, quant à lui, salué les choix de la CAF, notamment le changement de date et le passage à 24 équipes au lieu de 16. “J’aimerais féliciter Ahmad Ahmad pour ses décisions. Ça nous permet de voir plus de matchs de haut niveau avec des infrastructures de bonne qualité. Et concernant le changement de date, c’est une bonne chose pour les joueurs car ça leur permet de garder leur place dans leurs clubs”, a-t-il affirmé.

En parlant du Maroc, le buteur légendaire des Lions Indomptables a félicité Hervé Renard pour ses deux victoires. “J’ai rencontré Renard après le match de la Namibie, mais il n'était pas fier de la manière. Mais après sa victoire contre la Côte d'Ivoire, il a peut être retrouvé l'équipe qu'il prépare depuis longtemps”, a-t-il dit. 

Dans son discours, El Hadji Diouf a parlé du développement du football africain. Le Sénégalais a surtout souligné l’évolution de jeu des pays du Maghreb. “Le football maghrébin revient fort, l’Algérie et le Maroc mettent en plus de la technique de l’intensité, c’est ce qui nous fait peur à nous les pays subsahariens”, a-t-il affirmé. Idem pour Ahmad Hassan pour qui, les Lions de l’Atlas et les Fennecs sont les seules nations qui ont fait preuve jusqu'à présent de caractère et de combativité. 

Enfin, les légendes africaines se sont exprimées sur la finale de la Ligue des champions retour entre l’Espérance de Tunis et le Wydad. Samuel Eto’o a tristement affirmé: “J’étais abattu après ce spectacle. Maintenant, le plus important c’est que tout le monde reconnaît qu’il y a eu une erreur. Je suis certain que la CAF travaille pour la corriger. J’espère qu’on n’assistera plus jamais sur ce genre de spectacle”. Un avis partagé par Ahmad Hassan et El Hadji Diouf qui ont eux aussi affiché leur déception. “Si on veut relever le niveau du football en Afrique, il ne faut plus voir ce genre d’erreur”, ont-ils conclu.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous