Filinfo

Combats

Anouar Boukharsa: “la fédération marocaine me combat même en Espagne”

© Copyright : DR
Anouar Boukharsa, ancien champion de taekwondo qui a rallié l’Espagne à bord d’une embarcation de fortune, accuse les dirigeants de la fédération marocaine de complot. Ces derniers auraient contacté la fédération espagnole pour lui interdire de disputer le championnat d’Espagne.
A
A

Son histoire a fait le tour des réseaux sociaux. En octobre dernier, Anouar Boukharsa, ancien champion du Maroc de taekwondo, a quitté le Maroc à bord d’une embarcation de fortune pour rallier l’Espagne.

De l’autre côté de la Méditerranée, il s’est rapidement trouvé un travail d’entraîneur de jeunes dans un club de taekwondo à Grenade, et a participé au championnat d’Espagne. Contacté par Le360 Sport, Boukharsa s’est dit “heureux dans sa nouvelle aventure”.

À lire aussi: Deux mois après son hrig, Anouar Boukharsa participe au championnat espagnol

Mais à en croire un post Facebook publié ce dimanche sur son compte officiel, des membres de la Fédération marocaine de taekwondo essayeraient de l’empêcher de disputer le championnat d’Espagne: “la fédération espagnole de taekwondo a reçu plusieurs appels téléphoniques de la part de certains membres de la Fédération marocaine les avertissant que je me retrouve clandestinement en Espagne et que je n’ai pas le droit de disputer les compétitions officielles”.

“Je les informe que je suis en situation réglementaire et que contrairement aux rumeurs je n’ai pas choisi de représenter l’Espagne. Je joue en tant que Marocain sous les couleurs de mon nouveau club”, conclut-il.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


1 commentaires /

  • Ali
    Le 09 Dec. 2019 à 13h48
    Tassbi3a alamiya envers la fédération..... lol
    S'il est bon il aura sa nationalité et se retrouvera au JO en rouge jaune rouge..... intaha al kalam.

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous