Filinfo

Combats

Boxe. Championnat arabe: le Maroc remporte 8 médailles

© Copyright : DR
L’équipe nationale de boxe a terminé à la 2e place au Championnat arabe 2018. Les pugilistes marocains ont récolté 8 médailles, dont 3 en or.
A
A
La sélection marocaine de boxe a occupé la deuxième place au Championnat arabe 2018, qui s’est déroulé du 2 au 8 avril à Khartoum (Soudan), avec un total de 8 médailles (3 or, 3 argent et 2 bronze).

Les trois médailles d'or ont été remportées par Said El Moutaraji dans la catégorie (- 49 kg), Taoufik Khachfi (-56 kg) et Mohamed Firis (+91 kg). Les médailles d'argent ont été décrochées par Yassine Bendada (-52 kg), Mohamed Amine Ait Himmi (-81 kg) et Mehdi Bourous (91kg). Les médailles de bronze sont revenues à Driss Khalouki et Mehdi Zridi, tous deux dans la catégorie 60 kg.

 

Par Aymane Kadiri Alaoui
A
A

Tags /


à lire aussi /

Combats Boxe
Combats Boxe

Qui a signé le plus gros contrat de l'histoire du sport?

Combats Boxe
Combats Boxe

Mayweather dit oui à Khabib

Combats UFC
Combats UFC

Vidéo. Khabib lance un défi à Floyd Mayweather


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Le match Raja-Enyimba aura-t-il lieu?

Les Lions piétinent, la FRMF s'inquiète

Ça se gâte entre Fathi Jamal et les Verts

Neymar compte revenir au Barça

Raouraoua fait un cadeau à l'ESS contre le WAC

La CAN 2019 tend la main aux Lions de l'Atlas

Les fédés échouent devant la Cour des comptes

La paire Costa-Grizou bute sur les salaires

Trois clubs sans stade fixe

Oussama Idrissi prochain Lion de l’Atlas?