Filinfo

Combats

Dopage: les soupçons qui pesaient sur certains boxeurs confirmés

© Copyright : DR
La Fédération royale marocaine de boxe vient de confirmer que deux boxeurs marocains ont été effectivement coupables de dopage. Le produit incriminé a été même identifié comme un anabolisant, alors que les concernés ont décidé de ne pas faire appel. C'est dire !
A
A

La Fédération royale marocaine de boxe (FRMB) vient de lever le voile sur l’affaire des deux boxeurs, Said Harnouf et Hamza El Berberi, désormais définitivement disqualifiés des Jeux olympiques de Rio pour lesquels ils avaient auparavant poinçonné leurs billets.

Ces boxeurs, déjà expulsés du centre Moulay Rachid de la Mâamoura où ils s’entraînaient en prévision de Rio 2016, écoperont d’une suspension ferme de deux ans.

Ils n’ont  pas exigé de nouvelles analyses, comme l’a fait la taekwondiste Halima Meslahi qui attend toujours les résultats de l’examen de l’«échantillon B», pour confirmer ou infirmer sa «positivité».

Il est à rappeler qu’en cas de demande d’examen de deux échantillons A et B, avec un même résultat positif, la sanction qu’encourt l’athlète est beaucoup plus lourde.

Par Khalil Ibrahimi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Combats boxeurs marocains
Combats Kick-boxing
Combats Kick-boxing

Badr Hari suspendu pour dopage

Combats Kick-boxing

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous