Filinfo

Combats

JO 2020: le CIO menace de suspendre la boxe pour mauvaise gouvernance

© Copyright : DR
La Commission exécutive du Comité international olympique a laissé entendre, ce dimanche en Corée du sud, que la boxe pourrait ne pas être inscrite au programme des prochains Jeux olympiques de Tokyo en 2020. En cause, la mauvaise gouvernance dont souffre l’Association internationale de boxe amateur.
A
A

Lors d’une conférence de presse, tenue ce dimanche à Pyeongchang où se dérouleront les JO 2018 d’hiver (du 9 au 25 février), le président du CIO, Thomas Bach, a affirmé que son instance «se réserve le droit de revoir l'inscription de la boxe au programme des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 et des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.»

Pour rappel, le CIO a décidé en décembre dernier, de suspendre, avec effet immédiat, toutes les contributions financières destinées à l'AIBA tant que cette dernière n’a pas apuré sa situation financière et éthique.

En effet, il est reproché à la fédération de boxe une mauvaise gouvernance, un trou financier de 20 millions de dollars, ainsi que d’autres griefs liés au laxisme dans la lutte contre le dopage et l’impartialité des arbitres. Pire, l’actuel président par intérim de l’AIBA, Gafur Rakhimov, serait soupçonné d’être un membre de la pègre ouzbèke.

Le CIO donne à l’AIBA un sursis jusqu’en avril 2018 pour régulariser sa situation interne, sinon la boxe ne sera pas inscrite au programme de Tokyo 2020. Un cas de figure qui n’arrange pas vraiment le Maroc, dont l’unique médaille olympique aux JO 2016 de Rio a été rapportée au forceps par le pugiliste Mohamed Rabii.

Par Mohammed Ould Boah
A
A

Tags /


à lire aussi /

Combats Boxe thaï
Combats Boxe thaï

Vidéo. Mort d'un Italien suite à un KO

Combats Boxe
Combats Boxe

Vidéo. Mohamed Rabii continue son sans-faute

Combats Boxe
Combats Boxe

Qui a signé le plus gros contrat de l'histoire du sport?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le DHJ repasse l'examen de la S.A

Le basket marocain à la dérive

Statu quo inquiétant au Wydad

Le Mondial 2030 divise en Espagne

Des à-côtés de Maroc-Cameroun

Le Maroc va à la CAN 2019

Les ambitions de Bounou deviennent réalité

Le foot anglais abat les barrières sexuelles

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?