Filinfo

Combats

Kick-Boxing: Badr Hari poursuit son combat en prison

© Copyright : DR
Badr Hari poursuit son incarcération après s'être rendu le 3 avril dernier à la justice néerlandaise. Il a décidé de purger sa peine de 7 mois de prison dans une cellule individuelle loin des lumières et des médias.
A
A

Badr Hari ne veut plus que les médias parlent de lui, et ce jusqu'à sa libération prévue dans 7 mois. Le Kick-boxeur marocain est actuellement en prison pour purger les derniers mois qu'il lui restent dans l'affaire de l’agression du milliardaire néerlandais Koen Everink.

Hari aurait demandé de disposer d'une cellule individuelle pour être loin des journalistes et des médias. Cette décision a été respectée par la presse néerlandaise qui a  complètement arrêté de publier des nouvelles sur le champion marocain.

Badr Hari attend avec impatience sa libération. Il devrait affronter le Néerlandais Rico Verhoeven pour un combat de revanche prévu pour décembre prochain.

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Combats Conor McGregor
Combats Conor McGregor

McGregor risque jusqu'à 11 ans de prison

Combats Badr Hari
Combats Badr Hari

Vidéo. Badr Hari renaît et défie Rico Verhoeven

Combats Badr Hari
Combats Badr Hari

Combats: suivez le choc Badr Hari-Hesdy Gerges à 20h30


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double

Portugal-Maroc: Blatter guest star

Piratage BeIN sport: la Fifa menace Riyad

La Roja toise les Lions de l'Atlas

Alerte au 'séisme' au sein de la FRMF