Filinfo

Combats

Rio. Hassan Saada: «Je ne suis pas autorisé à parler…»

© Copyright : DR
Le boxeur marocain Hassan Saada vit une dure épreuve depuis trois mois quand il fut accusé de harcèlement sexuel au Brésil lors des JO. Il est presque assigné à résidence dans un appartement, ignore sa date de jugement et est interdit de parler. Le360sport l’a contacté.
A
A

Depuis presque trois mois, le boxeur marocain Hassan Saada vit isolé à Rio en attente d’un jugement qui tarde à venir. Le natif du quarter mythique de Derb Soltane ne connaît pas son sort, mais il vit un calvaire en étant presque assigné à résidence. Il n’a pas le droit de parler à la presse, tout comme sa famille qui a été irritée par les allégations d’un site qui ne voit rien.

Contacté par Le360sport, Hassan Saada semble tenir le coup, mais il nous a presque supplié: «S'il vous plat, je vous remercie pour votre attention^, mais je ne peux rien vous dire. Je ne suis pas autorisé à parler ni à la presse, ni à quelqu’un d’autre sur cette affaire.»

Devant cette situation inextricable, certains de ses proches considèrent qu’il vaut mieux qu’il soit jugé que d’être en instance de jugement éternel, loin de sa famille.

Ce qui est encore plus étonnant, c’est le silence assourdissant du Comité national olympique marocain ainsi que celui de la Fédération royale marocaine de boxe. Un silence qui ressemble à une condamnation sans que le mis en cause ne soit jugé par une justice brésilienne qui prend tout son temps.

L’autre silence provient du cabinet de l’avocat de Hassan Saada qui a empoché un pactole de 90.000 dollars sans que l’on entende sa voix, ni la voie qu’il a tracée pour sortir Saada de ce gouffre.

Par Ilyas El Battahi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Combats Boxe
Combats Boxe

Vidéo. Boxe: Hassan Saada remporte son premier combat professionnel par KO

Combats Boxe
Combats Boxe

Boxe: Hassan Saada marche sur les pas de Mohamed Rabii

Combats hassan saada
Combats hassan saada

Vidéo. Hassan Saada raconte son vécu au Brésil durant sa résidence forcée


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Au nom du maire

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Le Real ne payera pas 18,4 millions d’euros

Ruée sur les billets Wydad-ES Tunis

Renforts et départs au Raja

Cinq Botolistes à la CAN d'Egypte

Sheffield United devant la justice?

Le DHJ saigné à blanc par la CAF

Le WAC au Mondial 2021 des clubs

Le promu Zemamra déjà en crise

Le derby stambouliote tourne à la bagarre

Le Raja face à ses vieux démons