Filinfo

Combats

Taekwondo: inédit, le Maroc abrite le World Taekwondo Grand Prix

© Copyright : DR
Le Maroc abrite la deuxième étape du Grand Prix de taekwondo qui démarre ce vendredi à Rabat. Une première en Afrique et dans le monde arabe.
A
A

Le complexe sportif Moulay Abdallah de Rabat abrite ce vendredi et jusqu'au 24 septembre, la deuxième étape du Grand Prix de taekwondo. Plus de 256 combattants, issus de 55 pays, prennent part à cet événement international qui se tient en Afrique et dans le monde arabe pour la première fois de l'histoire de ce sport.

Le président de la Fédération royale marocaine de taekwondo, Driss El Hilali, a indiqué lors d'une conférence de presse, que le Maroc sera représenté par 8 combattants juniors, dont 7 ont bénéficié d'une Wild card. Le comité exécutif de la Fédération internationale de taekwondo avait choisi la capitale du royaume, lors de sa réunion au mois de mars dernier à Bangkok, comme étape du circuit mondial de cette discipline.

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Combats Taekwondo
Combats Taekwondo

15 athlètes marocains au championnat du monde de taekwondo

Combats scandale sexuel
Combats scandale sexuel

Le taekwondo américain au coeur d'un scandale sexuel

Combats Taekwondo
Combats Taekwondo

Le Maroc champion d'Afrique de taekwondo


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Majorque n’a pas oublié Badou Zaki

Les Marocains conjurent le sort du 1er match

Trop d’adrénaline chez les Pharaons?

Le Mondial féminin a mal à la VAR

La FIFA, c'est la Banque mondiale du foot

Trop chère CAN 2019

Visas gratis pôur les Jeux africains

Rabiot et De Ligt bientôt turinois

Renard joue l'effet de surprise

Maroc-Namibie, un match à ne pas rater