Filinfo

Combats

Un combat à 8 millions d'euros la minute pour Mayweather

© Copyright : DR
Floyd Mayweather Jr est de retour ce lundi 31 décembre pour un combat qui lui va lui rapporter une somme stratosphérique pour 9 minutes de combat.
A
A

Floyd Mayweather est de retour. 16 mois après son dernier combat contre le champion d'arts martiaux mixtes Conor McGregor, le boxeur américain se produit aujourd'hui à Tokyo au japon dans un combat exhibition qui va encore lui rapporter une petite fortune. 

Pour affronter la star nippone du kick-boxing, Tenshin Nasukawa, Money va empocher la coquette somme de 77 millions d'euros. Un véritable jackpot quand on sait que Mayweather ne passera que 9 minutes sur le ring (3 rounds de 3 minutes). 

Le sportif le plus riche du monde va donc engranger 8,5 millions d'euros pour chaque minute passée à combattre, soit 142 592 euros la seconde. 

Même si cet affrontement est mis en place par un promoteur d'arts martiaux mixtes, RIZIN, le combat aura lieu selon les règles de la boxe, de quoi placer le milliardaire américain dans les meilleurs conditions. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Oussama Zidouhia
A
A

Tags /


à lire aussi /

Combats Boxe
Combats Boxe

Un contrat en or pour Tyson Fury

Combats Boxe
Combats Boxe

Une offre sensationnelle de 39 millions d'euros pour Golovkin

Combats Boxe
Combats Boxe

Le Roi félicite Nordine Oubaali, sacré champion du monde WBC


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Chelsea a le blues et cherche un coach

107 stades réhabilités

Trio arbitral sénégalais pour MCO-RSB

Ouaddou approché par le KACM

Dembélé, un prodige fainéant?

Le public jdidi ne met pas la main à la poche

La triche au Mondial 2006 confirmée

Le WAC sème ses poursuivants

Le Mondial russe a fatigué Rami

Le directoire du KACM prié de dégager