Filinfo

Foot

Coupe de la CAF. Club Africain-FUS: les Fussites s'envoleront dimanche pour la Tunisie

© Copyright : DR
Le FUS et le Club Africain s’affrontent, ce mardi, dans le cadre de la quatrième journée de la Coupe de la CAF. Walid Regragui et sa bande ont choisi de poser leurs valises en Tunisie le dimanche.
A
A

Le FUS continue ses préparatifs pour la rencontre qui l’opposera au Club Africain ce mardi sur la pelouse du stade El Menzah à Tunis.

Walid Regragui et sa bande s’envoleront ce dimanche matin vers l’aéroport international de Carthage. Les fussistes ont prévu d'effectuer deux séances d’entraînement avant la rencontre. Leader du groupe A avec 6pts, le FUS s’est imposé lors du match aller à Rabat sur un score de 2-1.

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mercato
Foot Mercato

Mercato: le FUS rapatrie une star

Foot Maroc 2026
Foot Maroc 2026

Ahmad Ahmad:“ Je suis déçu de l'interférence politique”

Foot FUS
Foot FUS

Le FUS lance sa cellule de haut niveau


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

La Roja toise les Lions de l'Atlas

Alerte au 'séisme' au sein de la FRMF

Dirar et Boutaib titulaires face au Portugal

Le mondial a aussi un pied dans les plats

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti

Les fans marocains en force en Russie

Le Barça piqué au vif par le Niet de Grizou

Le Mondial sur beIN, c'est gratuit!

Maroc-Iran: avantage aux lions de l’Atlas