Filinfo

Foot

Les Berkanais refusent de jouer samedi

© Copyright : DR
Après son arrivée à Dakar, la délégation de la Renaissance Sportive de Berkane a été surprise par le changement de date de leur match face à l’ASC Jaraaf. Les Marocains refusent de jouer.
A
A

La RSB s’apprête à affronter Jaraaf ASC en 16es de finale bis de la Coupe de la CAF. Alors que le match était prévu initialement dimanche, les dirigeants sénégalais ont changé la date, en avançant le match d’un jour sans prévenir la délégation marocaine.

Les Sénégalais expliquent leur décision par l’indisponibilité du stade Léopold-Sédar-Senghor dimanche. L’enceinte abrite ce jour là un événement sportif en présence du président du pays, Macky Sall.

Arrivés jeudi soir à Dakar, les Berkanais ont totalement refusé ce changement, assurant que la rencontre devra se dérouler dimanche comme cela a été programmé par la CAF. L’instante dirigeante du football africain a d’ailleurs été mise au courant de ce changement. Les deux équipes attendent donc le verdict final. 

Éliminé difficilement par le Wydad de la Ligue de Champions, l’ASC Jaraaf cherche à poursuivre l’aventure en Coupe de la CAF. La RSB devra se montrer solide contre une équipe compliquée à jouer devant son public.

 

 

 

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Suivez en direct Malawi-Maroc à 14H

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Les enjeux de la dernière journée des éliminatoires

Foot Compétitions CAF
Foot Compétitions CAF

À quoi doivent s'attendre les Marocains?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

La FRMF veut éliminer les U23 congolais

Pour Al-Nassr, Amrabat est sa propriété

Le Raja rationalise ses dépenses

Le Barça veut traire les supporters anglais

Les Camerounais traitent Ahmad de "corrompu"

L'affaire Karnass crée de nouveaux remous

Pas de Mondial ibéro-marocain, dit l’UEFA

Le PSG rend la vie difficile à Rabiot

Baptême de feu olympique pour les U23

Où vont les milliards du football marocain?