Filinfo

Foot

Euro Futsal 2018 : le Portugal sacré champion en battant l'Espagne

© Copyright : DR
Le Portugal a remporté l’Euro Futsal 2018, en battant en finale l’Espagne (3-2 après prolongations), samedi à Ljubljana en Slovénie.
A
A
Le Portugal a été sacré champion d'Europe de futsal, ce samedi, après avoir battu en finale l’Espagne (3-2 après prolongations).

Les Portugais prennent ainsi leur revanche sur la finale perdue en 2010. La star mondiale Ricarinho a ouvert le score dès la première minute de jeu. Torlà parvient à égaliser à la 19e minute, avant que son compatriote Lin ne récidive pour la Roja à la 32e. Bruno Coelho, "homme du match", a arraché la prolongation à la 39e avant d’inscrire le dernier but qui permet au Portugal de décrocher son premier titre de champion d'Europe de Futsal.

Le football portugais est au top avant la Coupe du monde en Russie puisque le pays d'Eusebio vient de remporter les 2 titres européens dernièrement mis en jeu, l'Euro 2016 et l'Euro Futsal 2018. Parabéns!

Par Aymane Kadiri Alaoui
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mondial 2030
Foot Mondial 2030

Une candidature maroco-ibérique, la réaction du Portugal

Foot Mondial 2030
Foot Mondial 2030

Le roi Mohammed VI fait la Une en Espagne

Foot Mondial 2030
Foot Mondial 2030

L'Espagne veut organiser la Coupe du Monde avec le Maroc


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le basket marocain à la dérive

Statu quo inquiétant au Wydad

Le Mondial 2030 divise en Espagne

Des à-côtés de Maroc-Cameroun

Le Maroc va à la CAN 2019

Les ambitions de Bounou deviennent réalité

Le foot anglais abat les barrières sexuelles

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?

HUSA-Raja, le choc du week-end