Filinfo

Foot

Evasion fiscale: Luka Modric a payé 1 million d’euros

© Copyright : DR
Luka Modric a payé une amende d'un million d'euros au fisc espagnol. Comme Marcelo et Messi il y a quelque temps, le joueur a préféré payer cette somme au lieu de risquer un passage par la prison.
A
A

Luka Modric a payé un million d’euros au trésor public espagnol afin d’éviter la case prison. Cette amende permet au milieu de terrain de s’extirper d’un processus pénal qui l'aurait conduit à une condamnation.

Les faits remontent à 2013 et 2014 et n’ont pas été niés par le joueur croate. Deux autres membres du vestiaire du Real Madrid sont accusés de faits similaires. Le défenseur brésilien Marcelo a également payé un demi-million alors que Cristiano Ronaldo se déclare innocent de toute fraude.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Justice
Foot Justice

Justice: Cristiano Ronaldo condamné à deux ans de prison ferme

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Vidéo. Achraf Hakimi et Luka Modric soutiennent Maroc 2026

Foot Fraude fiscale
Foot Fraude fiscale

Cristiano Ronaldo propose 14 millions d'euros au fisc espagnol


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Hors jeu. Infantino, ce doux dictateur

Kiosque

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti

Les fans marocains en force en Russie

Le Barça piqué au vif par le Niet de Grizou

Le Mondial sur beIN, c'est gratuit!

Maroc-Iran: avantage aux lions de l’Atlas

Le Maroc doit, enfin, gagner son 1er match

Turki Al-Sheikh s'est "trumpé" de frère

L'Iran, cet écueil devant les Lions

Premier Mondial pour la bande à Benatia