Filinfo

Foot

Foot et politique inséparables au Barça?

© Copyright : DR
Kiosque360. Les indépendantistes de la Catalogne font du mal au Barça. Le club connaît un clivage politique interne très tendu.
A
A

Depuis un peu plus d’un mois, le Barça a un nouveau chef du protocole. Le licenciement de Pere Lluch a été interprété par certains médias comme un début de purge anti-indépendantiste choisie par les dirigeants du club catalan, explique le quotidien français L’Indépendant dans une édition récente.

Le référendum d’autodétermination organisé en octobre 2017 a laissé des séquelles en interne, où des divisions idéologiques éclatent. «La crispation autour de l’avenir de la Catalogne rend criante l’interdépendance entre la politique catalane, les enjeux économiques et l’image d’un club qui, bien malgré lui, sert de caisse de résonance internationale à deux positionnements politiques antagoniques», explique le quotidien.

Le club se positionne, sans pour autant le crier sur tous les toits, en faveur d’un dialogue. Ce qui n’est pas du goût de plusieurs Catalans. Les indépendantistes demandent que le club s’engage davantage, et l’autre côté souhaite que le Barça reste concentré sur le sportif. «Le président Bartomeu, réputé peu enclin aux thèses indépendantistes, est d’ailleurs régulièrement sollicité sur ces questions d’ordre extra-sportif», rapporte le quotidien.

Ainsi, le licenciement de l’ancien chef du protocole du club est interprété par la presse comme une  purge politique. «On m’a simplement dit que je ne pouvais plus m’intégrer aux nouvelles tendances du club. Ni dans mon département du protocole, ni dans aucun autre. Ceux qui me connaissent savent quelles sont mes idées. Il n’est pas impossible qu’on m’ait vu à une manifestation. Mais dans le cadre de mon travail, j’ai toujours gardé la distance nécessaire», précise l’intéressé.

Selon un observateur proche du Barça, l’éviction de Lluch serait la conséquence du changement de directeur du département de la présidence. «Des problèmes liés aux divisions politiques entre les pro et les anti processus d’indépendance, il y en a tous les jours. L’équipe dirigeante est divisée exactement en deux. Mais en l’occurrence, Jaume Masferrer, le nouveau directeur, veut s’entourer de gens de sa confiance et il ne connaît pas assez Lluch, qui est pourtant un excellent professionnel», résume cette source du quotidien qui connaît bien le désormais ex-directeur du protocole.

Un épisode qui montre à quel point le club de Barcelone est gêné par la situation politique de la région. Bien que d’autres clubs de la Catalogne soient présents au plus haut niveau, le club universel, celui qui parle au monde, c’est bien le Barça.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FC Barcelone
Foot FC Barcelone

Vidéo. Liga: le Barça perd son invincibilité au derby catalan!

Foot Catalogne
Foot Catalogne

Séparatisme catalan: le derby politique entre l’Espanyol et le Barça

Foot Roja
Foot Roja

Pris à partie lors d’Atléti-Barça, Piqué divise les Espagnols


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Détournement de fonds à la fédé de basket?

Trop chers footballeurs

Vers la fin du conflit Garrido-Safri?

Qui pour remplacer Fakhir?

La vraie-fausse CAN 2019 au Congo

Peur sur Madrid avec la Copa Libertadores

CAN 2019 ou l’étrange silence du Maroc

Le Raja peut-il se passer de Garrido?

Sans Fakhir, l’AS FAR défie le WAC

Fellaini jaloux des cheveux de Guendouzi?