Formulaire de recherche

LDC. Zidane répond aux critiques

Zidane

© Copyright : DR

Posté le 15/04/2018 à 21h35 par Fayçal Ismaili (Mise à jour le 15/04/2018 à 22h08)

Kiosque360. La réaction de Zidane ne s’est pas fait attendre suite aux critiques qui ont fusé après la qualification de son équipe face à la Juventus de Turin, surtout de la part des médias catalans.

Le quart de final retour de la Ligue des Champions entre le Real Madrid et la Juventus de Turin n’est pas près de se faire s’oublier. Après Barcelone, victime d’une remontada de la Roma, le Real y a échappé le lendemain face à la Juventus. Mais le penalty accordé à Lucas Vazquez dans les dernières secondes, transformé en force par Cristiano Ronaldo, n’a pas été facilement admis partout, en Italie bien sûr, mais aussi à Barcelone. Les réactions autour de cette qualification in extremis du Real, après un scénario fou, ont été parfois très agressives.

Trois jours après cet épisode de la Ligue des Champions, Zinédine Zidane a tenu à s’exprimer et à répondre à quelques critiques lors de la conférence de presse avant le match face au FC Malaga de ce dimanche. Selon le quotidien L’Equipe, le technicien français s'est montré très remonté face aux critiques qui ont accompagné la qualification des siens. «Je suis indigné. C'est une honte quand on parle de vol», a lâché Zinedine Zidane en conférence de presse ce samedi.  avril

Pour rappel, le quotidien catalan Sport avait utilisé ce terme de vol sur sa Une au lendemain de la qualification de son ennemi juré, pour n’avoir pas subi le même sort que le Barça. L’entraineur du Real Madrid s’est dit très déçu par ce type de réactions. «Je suis très déçu, très remonté, par ce qui se dit. Pas juste sur le penalty. On peut dire qu'il y a penalty ou non, chacun son interprétation. L'arbitre a décidé qu'il y avait penalty. Pour moi, il y avait penalty. Pour d'autres, il n'y avait pas penalty », a-t-il poursuivi. Avant d’ajouter: «Tout ce qu'on peut dire derrière, qu'on n'a qu'à nous donner la Ligue des champions, qu'on n'a qu'à faire ceci ou cela... Il faut arrêter ! Ce n'est pas normal qu'on puisse donner une tribune à des gens qui disent des choses pareilles. Nous, on bosse, on travaille. On fait tout ça pour essayer d'être prêts, d'être bon. Quand on a dit qu'on a volé, je ne le supporte pas.»

Posté le 15/04/2018 à 21h35 Par Fayçal Ismaili