Filinfo

Foot

Solari doit gagner un titre au Real ou partir

© Copyright : DR
Kiosque360. Arrivé à la tête du Real en octobre dernier, Santiago Solari impose un jeu moins séduisant mais avec des résultats satisfaisants. Cependant, son avenir sur le banc des Merengues n’est pas assuré en raison des objectifs qui lui sont fixés et de la menace d’un retour de Mourinho.
A
A

Depuis que Solari est à la tête du Real Madrid, jamais un entraîneur des Merengues n’a suscité autant de débats. D’un côté, le Real vient de remporter la Coupe du monde des clubs et s’en sort bien en Champions League. De l’autre, les choix tactiques de Solari restent entourés de mystère, indique Sofoot du 3 janvier.

Deux mois après son arrivée sur le banc du Real Madrid, Solari a fait de Lucas Vázquez son premier choix dans le couloir droit de l’attaque, au point de faire jouer Bale du côté opposé.

Un choix assumé puisqu’il a valu au technicien argentin de moins compter sur Marco Asensio, titularisé six fois sur 13 seulement, et surtout une brouille avec Isco depuis la déroute à Eibar (3-0 le 24 novembre).

Avec Vázquez à droite et Bale à gauche, le Real joue un 4-1-4-1 plus rigide que celui de Lopetegui, de quoi avoir une idée claire sur le jeu de Solari qui ne privilégie pas la possession du ballon. En effet, en Liga et contre la Roma en C1, il a remporté des victoires en ne dépassant pas 55 % de possession de balle.

Un bilan d'étape suffisamment encourageant pour écarter le spectre d'un retour au club de José Mourinho, dont Florentino Pérez serait nostalgique, toujours selon certains médias ibériques.

Mais la maison blanche est connue pour son côté versatile et exigeant. Solari n’a donc d’autre choix que de remporter la C1 et assurer une remontée au classement en Liga, voire la remporter, en vue de garder son poste. Deux objectifs qui s’avèrent, non pas impossibles pour le Real, mais difficiles à réaliser.

 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Business
Foot Business

Le Real Madrid, club le plus "bankable" du monde

Foot Premier League
Foot Premier League

Manchester United: 85 millions d'euros gaspillés en managers

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

L'UEFA enquête sur Sergio Ramos


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Alléchant FUS-WAC et explosif MAT-IRT

Nawal et Hajij en course pour le CIO

Le Mondial 2030 s’éloigne du Maroc

Buffon et Neymar se liguent pour le PSG

Un maroco-mauritanien très convoité

Naciri s'en remet à la CAF

4 millions de fans du Real au Maroc

Monaco vire son vice-président

WAC et Raja joueront à la même heure

Talbi Alami recale la société du Raja