Filinfo

Foot

4 super chocs à ne pas manquer ce week-end

© Copyright : DR
Chaud, chaud, chaud! Ce week-end, il ne faudra pas quitter sa télécommande, partout dans le monde des chocs absolus et des promesses de spectacle. Préparez-vous!
A
A

Le week-end sera particulièrement riche en affiches alléchantes. Des chocs au sommet, des confrontations historiques, du bonheur à tous lés étages…Accrochez-vous!

En Botola:

HUSA-OCS: vendredi à 19h00
Leader de la Botola, l’OCS est opposé à son dauphin, le HUSA pour un match qui vaut cher. Les Safiots comptent un match en plus par rapport à leurs adversaires et doivent creuser l’écart (qui n’est que de deux points aujourd’hui). Le HUSA, lui reste sur une encourageante victoire par 2-0 face au KACM (3e). C'est un choc au sommet de la Botola.

À l'étranger:

Dortmund-Bayern: samedi à 18h30
Le Borussia Dortmund d’Achraf Hakimi, qui est leader de la Bundesliga, affronte le Bayern, troisième, dans le cadre de la 11e journée du championnat. Quatre points séparent les deux géants allemands au classement. Ce 99e Klassiker de l'histoire, sera le premier pour le Marocain. En plus de son mauvais début de saison, le Bayern est privé de Thiago Alcantara, Corentin Tolisso et Kinglsey Coman. Arjen Robben (genou) est également très incertain. Pour rappel, la dernière fois que Dortmund a vaincu le Bayern en Bundesliga, remonte au 19 novembre 2016 (1-0).

Boca Juniors-River Plate: samedi à 21h00
Pour la toute première fois de l’histoire des compétitions interclubs sud-américaines, la finale de la Copa Libertadores est un Superclassico argentin de feu, Boca-River. Le match aller se joue demain soir à la Bombonera (le stade de boca Juniors), et le retour le 23 novembre au Monumental. Pour faire simple, c’est comme si le Raja et le Wydad se croisaient en finale de la Ligue des Champions de la CAF. Grande ferveur, immense enjeu, ambiance de dingues…

Porto-Braga: samedi à 21h30
Depuis le début de cette saison de Liga Nos, Le FC Porto (7 victoires, 0 nul, 2 défaites) a du mal à se débarrasser de la tenace équipe de Braga (6 victoire, 3 nuls, 0 défaite). Les deux adversaires ont le même nombre de points à leurs compteurs (soit 21) mais Porto mène la danse grâce à une meilleure différence de buts (14 contre 10). Les deux équipes vont s’affronter et peut-être enfin se départager.

Manchester City-Manchester United: dimanche à 17h30
Leader du championnat anglais avec 29 points, Manchester City affronte son rival, Manchester United (7e), dans le cadre de la 12e journée de Premier League. Les Red Devils ont 9 points de retard sur leurs voisins. Mais les Citizens ne doivent pas crier victoire si rapidement, leur adversaire est invaincu depuis quatre matchs en Championnat et il vient de réaliser un authentique hold-up en battant la Juventus au finish en Ligue des Champions (1-2), mercredi à Turin.

FC Séville-Espanyol Barcelone: dimanche à 18h30
En Espagne, le choc de la 12e journée n’implique ni le Real, ni le Barça, ni même l’Atlético! C’est une belle opposition entre l’Espanyol (2e avec 24 points) et le FC Séville (3e avec 20 points). Ces deux outsiders auront sûrement à cœur de suivre le rythme du FC Barcelone (leader avec 24 points).

Milan AC-Juventus: dimanche à 20h30
Brûlant choc italien en perspective. Le Milan AC a retrouvé la quatrième place du classement grâce à trois victoires consécutives. Il n’est plus qu’à 4 points de la deuxième place. Mais la hargne de Gennaro Gattuso suffira-t-elle face à la Vieille dame? La Juventus est intouchable avec son bilan de 10 victoires et 1 match nul en 11 rencontres jouées. La dernière victoire milanaise face aux Turinois remonte à 2 ans (1-0).

Monaco-PSG : dimanche à 21h00
Il y a quelques mois, ce duel n’aurait pas paru aussi déséquilibré et pourtant…L’AS Monaco est aujourd’hui avant dernière du classement de Ligue 1 (1 victoire, 4 nuls, 7 défaites) alors que le PSG est inatteignable (12 victoires en autant de matchs, un record). Deux nuls et trois défaites toutes compétitions confondues, voici le terrible bilan de Thierry Henry qui n’a rien pu faire pour sauver le club de la principauté. La délivrance viendra-t-elle dimanche? On n’est pas à l’abri d’un miracle dans ce choc des extrêmes. 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Botola
Foot Botola

Transfert de Bencharki: le MAS veut saisir le TAS

Foot Botola
Foot Botola

Benzarti au WAC, une question d’heures

Foot Programmation
Foot Programmation

Botola, coupes africaines..., où donner de la tête?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Les coachs continuent à défiler au WAC

Sale temps pour les entraîneurs en Botola

Azaro risque gros en Egypte

Une femme de TV à la tête du foot anglais

Idrissi est Lion, reste l’aval de la FIFA

Un rythme effréné attend les clubs marocains

Les Ultras anti-Fakhir s'expliquent

Le Qatar associerait l’Iran au Mondial 2022

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir