Filinfo

Foot

Abdelhak Nouri retrouve peu à peu des sensations

© Copyright : DR
Le frère d'Abdelhak Nouri a donné des nouvelles positives concernant l'état de santé de son cadet, toujours dans le coma.
A
A

Il y a un an, Abdelhak Nouri s'écroulait sur la pelouse lors d'un match amical de l'Ajax Amsterdam. Victime d'un malaise, le joueur est depuis au coma, mais retrouverait petit à petit des sensations, à en croire sa famille et son frère aîné qui s'est exprimé en affirmant que "son état neurologique est meilleur qu'il y a quelques mois".


Lire aussi: Révélations. Abdelhak Nouri trahi par l'Ajax et la Fédération néerlandaise



Son club l'Ajax d'Amsterdam a toujours clamé que son staff médical n'a fait aucune erreur dans le traitement qui a été apporté au joueur. La famille du jeune espoir du football marocain qui n'est pas du même avis a porté le dossier en justice.

Avant le jugement, la direction du club néerlandais a décidé de revoir sa position, en reconnaissant ne pas avoir fait tout ce qu'il fallait pour éviter le drame.

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

En direct: Benfica-Ajax à 21H00

Foot Coupe des Pays-Bas
Foot Coupe des Pays-Bas

Vidéo. Tiens revoilà Zakaria Labyad

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

Les fans de Benfica envoient un message à Nouri


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Des à-côtés de Maroc-Cameroun

Le Maroc va à la CAN 2019

Les ambitions de Bounou deviennent réalité

Le foot anglais abat les barrières sexuelles

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?

HUSA-Raja, le choc du week-end

Neymar remonté contre la presse

La presse camerounaise sereine

Un week-end avec plusieurs finales