Filinfo

Foot

Accusé de harcèlement sexuel, un sélectionneur limogé

© Copyright : DR
Luis Pescarolo, le sélectionneur de l'équipe féminine de football de l'Équateur a été limogé. Il est accusé de harcèlement sexuel par une joueuse qui a porté plainte. Détails.
A
A

Le sélectionneur de l'équipe féminine de football de l'Équateur Luis Pescarolo, et deux autres membres du staff technique de la sélection, accusés de harcèlement sexuel par une joueuse qui a déposé plainte, ont été limogés, a annoncé la Fédération équatorienne de football (FEF) lundi.

Dans un communiqué officiel, la FEF annonce qu'elle "cessera de compter sur les services des personnes impliquées dans l'affaire, soit le sélectionneur, également en charge des sélections des moins de 17, 18 et 20 ans, ainsi qu'un préparateur physique et un médecin. 

Selon le journal péruvien El Comercio, les faits se seraient déroulés entre mai 2018 et mars 2019. Pescarolo a d'ailleurs nié les faits auprès du même journal, qualifiant ces accusations “d'insultes contre le corps ”. 

 

 

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Fait divers
Foot Fait divers

Scandale sexuel au Raja: le club porte l'affaire devant la justice

Foot Scandale
Foot Scandale

La justice américaine ouvre une enquête sur les abus sexuels dans le sport

Foot Scandale
Foot Scandale

Un grand club tunisien accusé de falsification, la FIFA enquête


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Le rapport financier du Raja serait erroné

Les Lions de l’Atlas célébrés à Oujda

Tout est à refaire, selon Vahid

Beckham a flairé le filon Mbappé

Où se jouera Maroc-Mauritanie?

Divorce entre Fathi Jamal et Raja

La Botola aura ses bientôt ses retraites

L’OIT s’invite au Mondial 2022

Poker menteur autour de Hamdallah

Le TAS examinera les preuves du WAC