Filinfo

Foot

Achraf Hakimi, nouvelle idole de son coach

© Copyright : DR
L'entraîneur du Borussia Dortmund, Lucien Favre, a de nouveau encensé l'international marocain Achraf Hakimi. Il estime que l'ancien Madrilène est indispensable pour les Borussen.
A
A

Lucien Favre s'est prononcé devant les médias ce matin, avant le match de Dortmund contre Stuttgart, samedi. L'entraîneur suisse du Borussia a une nouvelle fois encensé l'international marocain Achraf Hakimi.

"Il est prêté pour 2 ans et il fait un très grand travail depuis son arrivée. Le joueur est solide défensivement et décisif offensivement. Un tel joueur est toujours indispensable. Il aura certainement un grand avenir", déclare Lucien Favre. 

À lire aussi: Favre complètement gaga de Hakimi

Le latéral droit qui appartient toujours au Real Madrid se fond à merveille dans la formation allemande. Le joueur marocain a marqué un but et délivré deux passes décisives en trois matchs disputés. Mardi, il a été élu Rookie du mois de septembre en Bundesliga. 

À lire aussi: Et un prix pour Hakimi, un!

 

 

 

 

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Bundesliga
Foot Bundesliga

Le Real et l'Atlético se disputent Julian Brandt

Foot Bundesliga
Foot Bundesliga

Hakimi et Dortmund détrônés par le Bayern

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

Suivez en direct Dortmund-Tottenham à 21H


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Maroc-Argentine rapportera gros

Le Raja pense déjà à la saison prochaine

Le coach des U23 confiant face à la RDC

Pour le Real, c’est Mbappé ou rien

La FRMF veut éliminer les U23 congolais

Pour Al-Nassr, Amrabat est sa propriété

Le Raja rationalise ses dépenses

Le Barça veut traire les supporters anglais

Les Camerounais traitent Ahmad de "corrompu"

L'affaire Karnass crée de nouveaux remous