Filinfo

Foot

Al Ahly et le Zamalek s'arrachent Badr Banoun

© Copyright : DR
De retour en sélection nationale, Badr Banoun serait l'une des cibles prioritaires des deux géants égyptiens pour le prochain mercato.
A
A

À en croire la presse égyptienne, le Zamalek et Al Ahly veulent recruter le capitaine du Raja, Badr Banoun. Le premier cité est un prétendant de longue date du défenseur de 25 ans. Les médias locaux rapportent que le vice-président des Chevaliers Blancs aurait déjà contacté le joueur pour obtenir son accord, avant de formuler une offre officielle à son club.

Al Ahly surveille également de très près le joueur. Mais contrairement à leur rival, les dirigeants des Diables Rouges ne se sont pas encore activés sur le dossier. Selon nos informations, Banou souhaite reporter toute négociation à la fin de la saison, surtout que le Raja s'apprête à prendre part à des rendez-vous importants, notamment la Supercoupe d'Afrique face à l'Éspérance de Tunis.

Pour rappel, Banoun avait prolongé son bail l'été dernier. Il est lié aux Verts jusqu'en 2021.

 

 

 

 

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Le Bénin neutralise le Ghana

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Suivez en direct Ghana-Bénin à 21H

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Le Cameroun réussit son entrée en matière


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La corruption gangrène le foot camerounais

Renard «espionne» les éléphants

Infantino lâche Ahmad Ahmad

Le harcèlement éclabousse la CAN

Majorque n’a pas oublié Badou Zaki

Les Marocains conjurent le sort du 1er match

Trop d’adrénaline chez les Pharaons?

Le Mondial féminin a mal à la VAR

La FIFA, c'est la Banque mondiale du foot

Trop chère CAN 2019