Filinfo

Foot

Amine Harit, le talent marocain qui "menace" l'Espagne

© Copyright : DR
Le site espagnol spécialisé "fichajes" considère le jeune international Amine Harit, comme un talent qui "menace" l'Espagne au Mondial. Le média rappelle que le milieu de Shalke 04 sera très attendu lors de la Coupe du Monde.
A
A
Les talents des Lions de l'Atlas font parler d'eux partout à quelques jours du début de la Coupe du Monde. Le site espagnol "fichajes" (mercato) considère le jeune international Amine Harit, comme un talent qui "menace" l'Espagne au Mondial. Le média a insisté sur le fait que le milieu de Shalke 04 sera très attendu lors de la Coupe du Monde 2018.

Analysant le rendement du Marocain, "fichajes" note qu'il est doté d'une technique remarquable, mais le signale aussi pour sa polyvalence. Il peut servir de courroie de transmission entre le milieu et l'attaque, et évoluer invariablement sur les deux côtés.

Enfin, le site internet ne manque pas de rappeler qu'Amine Harit a été élu a été élu meilleur espoir de l'année en Bundesliga.

 

Par Aymane Kadiri Alaoui
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Amine Harit
Foot Amine Harit

Suspendu par Schalke, Harit convoqué par Renard

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

Suivez en direct Schalke 04 - Manchester City à 21H

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Amine Harit, 5 mois pour tout casser!


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Maroc-Argentine rapportera gros

Le Raja pense déjà à la saison prochaine

Le coach des U23 confiant face à la RDC

Pour le Real, c’est Mbappé ou rien

La FRMF veut éliminer les U23 congolais

Pour Al-Nassr, Amrabat est sa propriété

Le Raja rationalise ses dépenses

Le Barça veut traire les supporters anglais

Les Camerounais traitent Ahmad de "corrompu"

L'affaire Karnass crée de nouveaux remous