Filinfo

Foot

Après 40 ans de règne, Hoeness va quitter la présidence du Bayern

© Copyright : DR
Le président et figure tutélaire du Bayern Munich Uli Hoeness a confirmé qu'il n'allait pas briguer de nouveau mandat à la tête du club le plus titré d'Allemagne, après 40 ans de règne.
A
A

Le dirigeant âgé de 67 ans a précisé au journal Bild qu'il resterait au sein du conseil de surveillance du club bavarois mais qu'il allait "renoncer à (s)a présidence quand le moment viendra", dimanche en marge d'un tournoi de golf.

Le journal allemand avait déjà avancé fin juillet que Hoeness était en train de préparer son départ, qui surviendra normalement en novembre, date de l'habituelle réunion annuelle des dirigeants de l'équipe septuple championne d'Allemagne en titre.

Pour lui succéder, Herbert Hainer semble partir en pole position. Lui qui fut patron de l'équipementier Adidas de 2001 à 2016 et brièvement président par intérim du Bayern en 2014 - lorsque Hoeness avait été incarcéré 14 mois après sa condamnation à trois ans et demi de prison pour fraude fiscale -, siège actuellement au conseil de surveillance des Munichois.

Uli Hoeness a joué au Bayern de 1970 à 1979 avant d'en être le manager pendant 30 ans puis le président en 2009. A ses postes, il a vu l'équipe bavaroise remporter la Bundesliga 21 fois, la coupe d'Allemagne 12 fois et la Ligue des Champions à deux reprises.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Bundesliga
Foot Bundesliga

Vidéo. Hakimi et Dortmund humiliés par le Bayern

Foot Bundesliga
Foot Bundesliga

En direct: Bayern Munich-Borussia Dortmund à 18H30

Foot bayern munich
Foot bayern munich

C'est fini entre le Bayern et Kovac, qui pour le remplacer?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Dans mon pays, on ne m’a pas rendu justice

Ce que le derby Raja Vs Wydad dit de nous

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

«L’affaire Ben Malango» rebondit

Ronaldo et la Juve passent l'éponge

Une finale inédite TAS-HUSA à Oujda

Le Raja se tourne vers Sellami

Au Wydad, la crise connaît pas

Amine Harit n’oublie pas

Le TAS défie le DHJ à Tanger

Raja-EST le 30 novembre à Donor

Benzema-Rodrygo, un duo magique

Le WAC s'acharne sur Malango